[Vita] TUTO – Créer des Custom Bubbles (méthode par mail)

Ce topic sera régulièrement mis à jour, il n’est pas encore complet à 200 % ! 😉 Merci et bonne lecture !

Les Custom Protocol Bubbles font enfin leur grand retour sur les firmwares 3.5x. Déjà très appréciées au temps du firmware 3.36, ces bulles permettent de lancer du contenu PSP directement depuis le LiveArea (menu officiel) de la console : homebrews, émulateurs, jeux… Leur installation est comme d’habitude un peu complexe, puisqu’on va devoir « duper » la PS Vita en récupérant les informations d’un jeu PSP déjà installé sur sa console et en les remplaçant par celles du jeu ou homebrew que l’on souhaite lancer, mais il vous suffit de bien lire ce guide et vous deviendrez rapidement un pro ! 😉

Les Custom Bubbles, une invention fantastique (merci Major_Tom & Mr.Gas !)

Les Custom Bubbles, une invention fantastique (merci Major_Tom & Mr.Gas !)


0) Pré-requis

Je vous conseille de créer un répertoire spécial « Custom Bubbles » quelque part sur votre bureau où vous placerez tous les fichiers utilisés au cours de ce tutoriel.
  • Un compte mail, c’est logique
  • Un PC et une PS Vita fonctionnels, normal
  • Le logiciel SQLiteBrowser (liens de téléchargement dispos plus bas sur la page)
  • Un logiciel pour « signer » ses jeux, tel que Sign-Fake NP Expert
  • Un jeu PSP déjà installé sur votre PS Vita qui servira de base et copié sur votre PC via (Q)CMA (dans notre exemple : Block Cascade Fusion)
  • Le logiciel de transfert de données PC/Vita QCMA
  • Si possible, un éditeur avancé de texte tel que Sublime Text ou Notepad++

Il est important de souligner, avant de commencer, que certains jeux ne doivent pas être utilisés comme « base » pour une Custom Bubble : en effet, certains sont « limités » et ne peuvent accepter plus de contenu que ce qu’ils possèdent déjà. C’est le cas pour :

  • En 3.3X : les jeux de l’exploit 3.18 (liste dispo ici) et les MiniS* ;
  • En 3.1X : les MiniS* ;
  • En 3.0X ou inférieur : aucun jeu MiniS ni PSP (n’est bloqué) ;
  • Pour tout firmware : tous les jeux PS Vita, PS Mobile ou PS1 !

* : sauf les MiniS qui utilisent des fonctions online.

1) Dump du fichier app.db

Le fichier « app.db » sur un système PS Vita constitue le « cœur du shell », du LiveArea (l’équivalent PS Vita du « VSH » pour PSP).

Sur votre compte mail, depuis l’ordinateur, envoyez à l’adresse de messagerie liée à l’application « E-mails » de votre PS Vita le message « email:send?attach=ur0:shell/db/app.db. » (n’oubliez pas le point final !). Sélectionnez l’intégralité de ce « texte », et attachez-y le lien « email:send?attach=ur0:shell/db/app.db. », puis cliquez sur « Envoyer ».

email:send?attach=ur0:shell/db/app.db.

contenu-message-dump-app-db-psvitaJusque-là, ce n’est pas trop compliqué, je pense. 😛 Ouvrez l’application « E-mails » sur votre console et trouvez votre fameux message.

lien message email envoyer fichier app db

Touchez le lien et : oh mon dieu, vous constatez que ça vous a ouvert la fenêtre de rédaction d’un message, avec le fameux app.db en fichier joint. C’est tout à fait normal, renseignez juste un destinataire, de préférence votre compte mail personnel plutôt que celui de votre votre grand-mère, et validez en cliquant sur « Envoyer ».

fichier joint app db vita mail

L’application va alors brutalement se fermer toute seule. Pas de panique, n’appelez pas les pompiers, c’est tout aussi normal. Attendez quelques instants en actualisant régulièrement votre boîte de réception : le mail devrait arriver en moins d’une minute. Téléchargez le fichier joint app.db sur votre ordinateur.

app db vita file shell livearea

2) Récupérer l’EBOOT.PBP de son jeu PSP

Cliquez sur l’un des onglets ci-dessus selon votre cas.

Démarrez votre logiciel VitaFTP depuis votre exploit ePSP. Lancez un client FTP tel que FileZilla sur votre PC pour vous connecter à la partie « émulateur PSP » de votre console, et copiez dans votre dossier réservé aux Custom Bubbles l’EBOOT.PBP de votre jeu, qui doit se trouver dans « ms0:/PSP/GAME/XXXX00000/EBOOT.PBP ».

Au-dessus : l'écran de la Vita faisant tourner Vita FTP ; En bas : les configurations de FileZilla à effectuer

Au-dessus : l’écran de la Vita faisant tourner Vita FTP ; En bas : les configurations de FileZilla à effectuer

Rendez-vous sur le site officiel de Sony Entertainment Network (PSN), puis connectez-vous y avec votre compte à l’aide du bouton bleu « Sign in » tout en haut à droite. Une fois connecté, rendez-vous sur cette page afin de consulter la liste de tous vos médias téléchargés depuis le PlayStation Store ou le site du SEN directement, et trouvez dans votre liste un jeu qui puisse vous servir de base (référez-vous à la liste plus haut pour savoir quel type de jeu choisir).

Le jeu surligné (Beta Bloc) fera l’affaire

Une fois votre jeu PSP (ou MiniS ?) choisi, cliquez sur le lien « Télécharger » à droite : un fichier ayant une extension en « .xpd » devrait apparaître dans votre dossier de téléchargements.

Un fichier en .xpd ? o_O

Un fichier en .xpd ? o_O

Ouvrez le fichier à l’aide de votre éditeur de texte préféré (Bloc-notes par défaut). Repérez ligne 12 l’énorme lien qui se trouve après « C= » : il s’agit du lien direct qui vous permettra de télécharger votre jeu sous forme de package. Copiez-le et collez-le dans la barre d’adresse de votre navigateur : une fenêtre de téléchargement s’affiche et vous demande de confirmer le télécharger du fichier .pkg. Acceptez, naturellement.

Téléchargez PKGView 1.3. Extrayez l’archive à côté de votre fichier pkg : un nouveau fichier exécutable PKGView.exe devrait faire son apparition. Lancez-le et cliquez sur « File -> New », puis trouvez votre ficher ou bien glissez directement celui-ci dans le bloc de droite du logiciel. Rendez-vous ensuite dans « USRDIR -> CONTENT » pour trouver l’EBOOT.PBP qui sera votre meilleur ami durant ce tutoriel. Cliquez droit dessus et sélectionnez la première option « Extract to source folder ». Un nouveau dossier contenant le même nom à rallonge devrait être apparu : récupérez votre EBOOT.PBP extrait et copiez-le pour le coller à la racine de votre dossier spécial Custom Bubbles.


Voilà notre fameux EBOOT.PBP !

N'oubliez pas de renommer en "NP.PBP" !

3) Conversion du homebrew de « PBP » vers « ISO »

Cette partie 3 ne concerne que les utilisateurs souhaitant créer une Custom Bubble d’un homebrew ou jeu bien précis. Si vous souhaitez installer une Custom Bubble de VitaFTP, ARK ou VHBL, vous pouvez directement télécharger l’ISO de l’un de ces programmes en cliquant sur leur nom et passer à l’étape 4.

Créez, dans votre dossier spécial Custom Bubbles, un dossier qui sera réservé au homebrew que vous souhaitez utiliser (par exemple : Vita FTP). Puis téléchargez 2 nouveaux logiciels (ça faisait longtemps ! :P) : EBOOT2ISO, pour convertir comme son nom ne l’indique pas l’EBOOT.PBP de votre homebrew en EBOOT.BIN, ainsi que UMDGen, qui servira à convertir l’EBOOT.BIN en ISO.

Bouton télécharger

EBOOT2ISO 1.1

Bouton télécharger

UMDGen 4.0

Premièrement, extrayez les deux logiciels dans le dossier Homebrew que vous venez de créer ainsi que votre homebrew (dans notre exemple : Vita FTP), puis lancez EBOOT2ISO1_1.EXE. Une nouvelle fenêtre s’ouvre, avec 2 champs : pour le premier « From EBOOT », cliquez sur le bouton « Load… » et trouvez l’EBOOT.PBP de votre programme. Profitez-en pour récupérer via Ctrl+C dans la barre en haut le chemin vers votre dossier spécial Homebrew, sans aller jusqu’au dossier de ce dernier évidemment.

Profitez-en pour copier le chemin vers le dossier Homebrew

Profitez-en pour copier le chemin vers le dossier Homebrew

Sélectionnez l’EBOOT.PBP puis cliquez sur OK, puis dans le champ « To directory » d’EBOOT2ISO, cliquez sur le bouton « Select… » et sur la nouvelle fenêtre qui s’ouvre, copiez via Ctrl+V le chemin menant à votre dossier spécial Homebrew. Enfin, cliquez sur « OK » puis sur « Convert! », et quittez le logiciel.

Screenshot de EBOOT2ISO

Screenshot de EBOOT2ISO

Retournez vous plonger dans votre dossier spécial, et naviguez jusqu’à « PSP_GAME\SYSDIR » (crée par le logiciel que nous avons utilisé plus haut) afin de récupérer l’EBOOT.BIN de votre jeu/utilitaire. Glissez-le dans le dossier fake_np (si vous n’en avez pas, téléchargez-le ici), puis ouvrez une nouvelle fenêtre de commandes en maintenant Shift et en cliquant droit (vous devez vous trouvez dans vos « Téléchargements » ou sur votre « Bureau » pour que cette option s’affiche).

L'intérieur du dossier fake_np. Ne faites pas attention à "BetaBloc.PBP"

L’intérieur du dossier fake_np. Ne faites pas attention à « BetaBloc.PBP »

Sur la nouvelle fenêtre de commande noire, tapez la ligne suivante :

seboot -t2 EBOOT.BIN EBOOT_SIGN.BIN

Si ça ne marche pas, essayez plutôt avec ceci :

seboot -t10 EBOOT.BIN EBOOT_SIGN.BIN

Une fois votre EBOOT.BIN signé, supprimez l’original et renommez le fichier « EBOOT_SIGN.BIN » en « EBOOT.BIN ». Glissez-le dans votre dossier « Homebrew\PSP_GAME\SYSDIR » à la place de l’ancien non-signé. Ouvrez maintenant le logiciel UMDGen et glissez-y le dossier « PSP_GAME ». Il ne vous reste plus qu’à sauvegarder le tout comme un ISO en vous rendant dans « File -> Save As -> Uncompressed (*.iso) » et en nommant votre back-up comme vous le souhaitez.

Enregistrez le tout en tant qu'ISO

Enregistrez le tout en tant qu’ISO

4) Patcher son homebrew

Ouvrez le logiciel Sign-Fake NP Expert.

  • Vous vous souvenez de l’EBOOT.PBP du jeu que vous avez extrait via PKGView ? Renommez-le par le nom de votre jeu (par exemple : Numblast.PBP) et glissez-le dans le deuxième champ « Base PSN EBOOT.PBP » du programme ;
  • Faites de même pour l’ISO de votre homebrew mais glissez-le dans le premier champ « Source ISO » ;
  • Le 3e champ est facultatif, vous pouvez y insérer une image en 480×272 qui sera affichée au lancement ;
  • Si vous êtes dans le cas d’un jeu officiel (ISO), ne touchez à rien et cliquez sur l’icône en forme de « Disquette » pour sauvegarder votre EBOOT signé.
  • Si vous êtes dans le cas d’un homebrew, référez-vous à ce screenshot :

Sign Fake NP Expert Custom Bubble Creation

Créez un dossier de sauvegarde, qui doit comporter dans l’ordre 4 lettres puis 5 chiffres, par exemple « CFTP12345« . Créez un sous-dossier portant le nom de votre choix (dans notre exemple, « VitaFTP« ), et placez-y votre EBOOT.PBP fraîchement signé. Gardez-le bien au chaud, nous en aurons besoin dans l’étape 6.

5) Préparer son fichier app.db

Deux méthodes s’offrent à vous : une simple (5.1) et une autre (5.2) un peu plus compliquée.

5.1) La méthode simple

Rendez-vous tout simplement à cette adresse pour vous retrouver nez à nez devant un générateur de Bubble. Remplissez les champs comme suit :

  • Basegame Disc ID : renseignez l’ID officiel de votre jeu PSP vous servant de base (par exemple « NPEH00062 » ici)
  • Bubble name : tapez le nom que vous souhaitez afficher sur le LiveArea (exemple : VitaFTP)
  • Fake TitleId : écrivez un ID de votre choix (non utilisé par un autre programme), qui doit comporter dans l’ordre 4 lettres puis 5 chiffres (par exemple : « CFTP12345« )
  • EBOOT.PBP path : renseignez ici le chemin menant à l’EBOOT.PBP que vous venez de signer. Le début doit commencer par « ux0:pspemu/psp/savedata/ », puis doit être suivi par votre faux ID (le Fake TitleId, ici CFTP12345), un slash normal, et enfin le nom du sous-dossier que vous avez choisi
  • Position at last screen : indiquez la position où se trouvera votre bulle (modifiable ensuite depuis le LiveArea via la touche [Triangle]). Le « last screen » ne désignant pas forcément l’écran le plus bas dans votre menu, assurez-vous de libérer la n-ième place à chaque écran que vous aurez choisie. Attention, la liste commence par zéro, la position n°1 (en haut à gauche) est donc égale à 0, la position n°2 (en haut au milieu) est égale à 1, et ainsi de suite.

Bubble Creator configurations

Cliquez sur « do it! », et copiez toutes les requêtes SQL affichées en bas (CTRL+A pour sélectionner tout le contenu du bloc de texte). Lancez SQLiteBrowser et ouvrez le fichier app.db en vous rendant dans « Fichier -> Ouvrir une nouvelle base de données ».

ouvrir nouvelle base donnees sqlitebrowser

Vous devriez tomber nez-à-nez devant une multitude de tables. Cliquez sur l’onglet « Exécuter le SQL » puis collez les instructions de tout à l’heure.

instructions sql whitelist ps tv jouer tous jeux vita sqlite browser

Ne faites pas attention à ce qui est écrit, j’ai juste repris le screenshot d’un autre tutoriel qui n’a rien à voir pour vous montrer l’emplacement sur le logiciel

Cliquez sur la petite icône en forme de triangle pointant vers la droite (en haut du bloc de texte dans lequel vous avez copié ces lignes de code). Les modifications devraient s’effectuer très rapidement. N’oubliez pas d’enregistrer avant de quitter.

enregistrer modifications bouton sqlite browser

5.2) La méthode compliquée

Ouvrez le petit fichier texte « Setup.txt » avec votre éditeur préféré. Repérez à chaque ligne le « ANY_TITLE_ID_YOU_WANT » et remplacez-le par un ID de votre choix, qui doit comporter dans l’ordre 4 lettres puis 5 chiffres (CTRL+H dans Sublime Text pour chercher/remplacer). Bien évidemment, ne choisissez pas l’ID de votre jeu qui sert de base.

Lignes 3, 21 et 26, repérez « custom Bubble Name » et modifiez-le par le nom de votre choix. Ce peut être aussi bien le nom de votre homebrew ou jeu qu’un nom totalement différent/aléatoire (par exemple : CFTP).

Ligne 26, repérez « YOUR_PATH_TO_AN_ICON » et changez sa valeur par le nom de la fausse sauvegarde que vous avez crée tout à l’heure (dans notre exemple, « CFTP12345« ) précédé par un slash normal puis le dossier dans lequel se trouve l’EBOOT de votre homebrew ou ISO patché (dans notre exemple, « VitaFTP« ). Par exemple :

insert into tbl_appinfo_icon VALUES (PAGE_SITE,POSITION_ON_YOUR_PAGE_SITE,’ux0:pspemu/psp/savedata/CFTP12345/VitaFTP/icon0.dds’,’CFTP’,0,NULL,’CFTP12345′,5,8,0,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL);

Idem ligne 10, repérez les deux « YOUR_PATH_TO_AN_SAVEGAME » et remplacez-les par le chemin menant vers votre EBOOT.PBP. Remplacez également « DISC_ID_FROM_BASE_GAME » par l’ID du jeu qui vous sert de base. Par exemple :

insert into tbl_appinfo values (« NPEH00062 », « 2593862978 », « originalpath=ux0:pspemu/psp/savedata/CFTP12345/VitaFTP&selfpath=ux0:pspemu/psp/savedata/CFTP12345/VitaFTP/EBOOT.PBP&discid=NPEH00062&parentallevel=3&gamedataid=&appver=00.00&bootable=1&category=EG »);

Bien, ouvrez maintenant à côté le logiciel SQLiteBrowser et ouvrez le fichier app.db en vous rendant dans « Fichier -> Ouvrir une nouvelle base de données ».

ouvrir nouvelle base donnees sqlitebrowser

Vous devriez tomber nez-à-nez devant une multitude de tables. Cliquez sur l’onglet « Parcourir les données » puis sélectionnez tbl_appinfo_icon sur la liste déroulante des tableaux qui s’ouvre à vous.

selectionner table sqlitebrowser

Vous voilà devant une liste de toutes vos icônes, avec quelques informations relatives à chacune, comme l’ID ou le chemin de leur icône pour le LiveArea (menu de la PS Vita).

base de données icones infos livearea ps vita

Cliquez sur « pageId » pour ranger dans l’ordre décroissant vos applications selon leur position dans le LiveArea. Trouvez un pageId contenant un pos libre, dont la valeur va de 0 à 9.

On remarque ici que les pos "0," "1" et "2" sont libres

On remarque ici que les pos « 0, » « 1 » et « 2 » sont libres

Retournez sur votre éditeur, et remplacez à la dernière ligne « PAGE_SITE » par la valeur de la pageId que vous souhaitez utiliser, et « POSITION_ON_YOUR_PAGE_SITE » par le pos libre (dans notre exemple, « 0 », « 1 » ou « 2 » sont des positions non occupées par des bulles). Voici un exemple de ce que vous devez avoir :

insert into tbl_appinfo_icon VALUES (17,2,’ux0:pspemu/psp/savedata/CFTP12345/VitaFTP/icon0.dds’,’CFTP’,0,NULL,’CFTP12345′,5,8,0,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL);

Bien, copiez l’intégralité du contenu de ce fichier texte et collez-le dans l’onglet « Exécuter le SQL » prévu à cet effet. Cliquez sur l’icône « Exécuter le SQL », patientez un court instant puis sauvegardez votre fichier app.db avant de quitter le logiciel. Quittez aussi votre éditeur de texte et n’enregistrez pas les modifications apportées au fichier, car vous l’utiliserez à chaque fois que souhaiterez créer une nouvelle Custom Bubble. 😉

executer le sql sqlitebrowser custom bubbles


6) Préparer la PS Vita

Replacez-vous dans le répertoire où se trouve votre fausse sauvegarde, qui est nommée chez nous « CFTP12345« . Déplacez cette dernière dans le dossier où se trouvent les sauvegardes PSP de votre PS Vita, en règle générale dans « C:\Users\XXX\Documents\PS Vita\PSAVEDATA\SuiteChiffresLettres ».

Sauvegardes PSP dans PS Vita dossier PSAVEDATA custom bubbles

Vous aurez aussi besoin d’une ICON0.DDS, pour qu’une petite icône apparaisse sur la Custom Bubble dans le LiveArea. Vous pouvez créer la vôtre (aux dimensions 128*128 de préférence) ou bien utiliser l’une celle-ci (pour Vita FTP) :

ICON0 VitaFTP

Cliquez sur ce petit poussin !

Glissez-déposez votre ICON0.DDS (à écrire de préférence en majuscules) aux côtés de votre EBOOT.PBP signé. Votre sauvegarde est fin prête, vu que vous utilisez QCMA n’oubliez pas de rafraîchir manuellement la base de données grâce à l’option « Refresh Database » (clic droit sur la petite icône en forme de PS Vita dans la barre des tâches) avant de brancher votre PS Vita à l’ordinateur. Transférez via QCMA votre fameuse sauvegarde.

Copier sauvegarde Custom Bubble QCMA ps vita

Ouvrez un nouveau mail via Thunderbird à destination du compte lié à l’application « E-mails » de votre PS Vita, et joignez-y le fichier app.db. Renommez-le #0 comme sur le screenshot ci-dessous en cliquant droit sur la pièce jointe et en choisissant « Renommer ». Dans le sujet/objet de votre message, renseignez le chemin du fichier que vous souhaitez modifier, en l’occurrence ur0:shell/db/app.db, et envoyez.

envoyer piece jointe #0 package installer app db

Ouvrez ce le fameux mail que vous vous êtes envoyé sur votre PS Vita (c’est le début de la schizophrénie :P) et touchez le fichier joint nommé « #0 ». Une erreur devrait apparaître : ne cliquez/touchez surtout pas le bouton « OK », pressez le bouton « PS » (en-dessous du pad directionnel) et quittez violemment le logiciel en cours d’utilisation.

Si le fichier « #0 » n’est pas reconnu par l’appli (screenshot ci-dessous), consultez ce mini-tutoriel. 😉

Snif :'(

Snif :'(

Une p'tite illustration pour ceux qui auraient pas compris

Une p’tite illustration pour ceux qui auraient pas compris

Redémarrez votre console en maintenant POWER 3 secondes puis en choisissant l’option « Éteindre ». Rallumez votre PS Vita et admirez : votre bulle devrait normalement apparaître sur votre LiveArea ! 😀

VitaFTP Custom Bubble ok

Mais euh… ça m’affiche une erreur quand j’essaie de le lancer !

Plusieurs possibilités :

  • C1-2749-2 : il s’agit de l’erreur classique liée à la licence, re-transférez le jeu qui vous sert de base
  • C1-2738-0 : le chemin que vous avez indiqué menant à l’EBOOT.PBP est incorrect
  • Votre appli se quitte juste après son lancement : il y a une erreur dans la signature de votre EBOOT.PBP

Bon hack à tous ! ;D