[Vita] Après HENkaku, laissez place à taiHENkaku !

Mise à jour du 08/12/2016 : une nouvelle petite mise à jour de taiHENkaku améliorant la compression est mise en ligne. Vous pouvez découvrir tous les changements sur cet article.

Mise à jour du 02/12/2016 : taiHENkaku est désormais plus stable que HENkaku avec la version 6. L’article qui y est consacré se trouve par là.

Mise à jour du 27/11/2016 : taiHENkaku devient enfin stable avec la version 5. Plus d’informations sont disponibles par ici.

Mise à jour du 08/11/2016 : taiHENkaku a cette fois-ci été mis à jour en version 3. Le changelog est disponible sur cette news.

Mise à jour du 06/11/2016 : taiHENkaku a été mis à jour en version 2 : venez découvrir les nouveautés de cette dernière en cliquant ici. ;)

Grâce à HENkaku, le firmware 3.60 sera devenu le firmware incontournable pour toute personne intéressée par le hack Vita. Ce HEN (Homebrew ENabler) nous aura permis de profiter des joies de homebrews et de backups loaders sur nos machines. Mais aujourd’hui, la Team Molecule (à l’origine du HEN) nous prouve que l‘hackventure (je n’ai pas honte) de la Vita est loin d’être terminée ! 😀taihenkaku-logo


Depuis quelques semaines, l’outil Vitamin a contribué lui aussi à faire avancer la scène hack Vita, en ouvrant la voie au piratage de jeux, mais aussi aux plugins. Les plugins, ce sont ces additions ajoutées aux dumps (image virtuelle d’un jeu) qui permettent par exemple de tricher dans le jeu, de streamer son jeu sur un PC (RinCheat), d’overclocker son processeur et plus encore. Ces plugins étaient jusqu’ici limités à une utilisation dans ces dumps, et devaient être manuellement ajoutés.
Mais aujourd’hui, la Team Molecule a publié TaiKaku.

TaiKaku est un framework (pour simplifier, un outil) qui va permettre non seulement, de coder des applications pour Vita, mais surtout de patcher son système. Les développeurs devront utiliser la dernière toolchain afin de profiter de TaiKaku et ainsi de pouvoir écrire des plugins touchant directement au système d’exploitation de la bête ! (notre @Applelo national est déjà en train de faire un plugin f.lux :3)

Mais ce qui nous intéresse, nous, qui ne sommes pas développeurs et/ou qui voulons simplement jouer, c’est la mouture HENkaku, baptisée pour l’occasion taiHENkaku.

Disponible à l’installation via le site beta.henkaku.xyz au même titre qu’une initialisation classique d’HENkaku (à visiter depuis sa PS Vita donc), cette version ne change rien au premier coup d’œil. Malgré tout, un certain nombre de nouveautés sont présentes, avec en première ligne la dernière 1.42 de VitaShell. Cette nouvelle version ajoute un panneau de configuration HENkaku, avec notamment un outil de spoof permettant donc de faire croire au PSN et aux jeux que l’on est dans une autre version que la 3.60 !
 vita 3.60
Parmi les autres ajouts présents dans taiHENkaku, l’ouverture de fichiers FSELF compressés est maintenant disponible. Enfin, l’installation des homebrews dits “unsafe”, c’est-à-dire pouvant accéder à des parties réservées au système (et donc possiblement bricker la console) est désormais impossible par défaut, bien qu’activable. Pour pouvoir malgré tout les installer, rendez-vous dans MolecularShell, et pressez la touche START pour vous retrouver dans ces options. 🙂

NOTE : taiHENkaku est à l’état de bêta, ce qui signifie qu’il est encore farci de bugs. La Team Molecule ne conseille son utilisation qu’aux développeurs pour l’instant, en attendant la version finale. Pour plus d’informations sur taiHENkaku, notamment si vous êtes développeur, rendez-vous ici (informations en anglais).

Cette annonce est quoiqu’il en soit un pas de plus vers un Custom Firmware pour Vita, qui ne devrait plus tarder à arriver ! Allez-vous attendre la version finale de taiHENkaku ou bien allez vous vous ruer sur la bêta ? 🙂