#PrayForParis – La “Loi Renseignement” et la solidarité des sites internet mondiaux

Note : Cet article a été écrit le 14 novembre. Veuillez nous excuser pour sa publication tardive.

Vous le savez sans doute, cette nuit s’est déroulé un massacre dans Paris.

J’allais me coucher, quand j’ai pris mon téléphone et fait un tour sur Twitter. Le premier Tweet que j’ai vu venait de Julien Tellouck, de la chaîne de télévision Game One. Puis un autre, et encore un autre. Je ne comprenais pas trop ce que ce passait, je ne voyais que des images qui défilaient au fur et à mesure que je rafraîchissait mon fil. Une image revenait souvent, celle-là même qui illustre cet article

CTzRekTWUAEqSek

Priez pour Paris

Ne comprenant pas bien ce qui était en train de se déroulé, je rallumais la télé et allais sur BFM TV pendant que je continuais de suivre le fil sur Twitter. Terroristes, prise d’otages au Bataclan, 7 attaques simultanées. Ensuite les premiers bilans tombent. 25 morts, puis 42, puis 57, puis 100, puis 120. Imaginez le surréalisme de la scène, quand la fatigue commence à vous embrumer l’esprit à cause de l’heure tardive, et que vous voyez ça.

J’ai suivi l’information, que ce soit sur Twitter comme à la télévision, jusque vers 3 heures du matin.

Aujourd’hui, en me levant, je croyais que tout ceci n’était qu’un mauvais rêve. Mais non.

Cet article n’a pas pour but de vous répéter ce que les chaînes d’informations vous ont répété et vont nous répéter pendant encore longtemps. Cet article à pour simple but de dénoncer les choix minables du gouvernement actuel, notamment avec la Loi Renseignement.

France flag

Notre cher drapeau français


1) Piqûre de rappel

Pour rappel, cette loi aurait pour but d’empêcher des attentats du style de celui qui vient de se produire ou encore de celui du 7 janvier dernier. Sur le papier, reconnaissons que ces intentions sont louables. Mais le problème ne réside pas dans les intentions de la loi, mais plutôt dans son application.

En effet, cette loi n’est rien d’autre qu’un forme de Big Brother (ou Patriot Act en V.O.) à la française (Big Cazeneuve comme l’appelle Korben), officiellement pour encadrer la population et ses possibles dérives, officieusement pour faire de la surveillance de masse tout ce qu’il y a de plus légalement.

Elle autorise quelques joyeusetés que sont les IMSI-Catchers (de fausses antennes relais auxquelles les téléphones vont se connecter, elles interceptent tout ce qui passe par là), la géolocalisation de votre téléphone, l’accès à vos connexions en temps réel, tout cela parmi tellement d’autres.

Crédit image : Korben.info

Crédit image : Korben.info

Cette loi a été vivement contestée lors de son adoption. D’un côté, les internautes avaient peur de se faire totalement ficher et censurer sur cet espace de liberté qu’est Internet, de l’autre les politiques du gouvernement actuel hurlaient à qui voulait bien (et surtout ne voulait pas) l’entendre que cela allait empêcher des attentats, sauver des vies.

À noter qu’aujourd’hui, l’équivalent américain a été arrêté par le Freedom Act, voté en mai dernier.

2) “Je voudrais avoir un intérêt”

Désolé, personne de ce nom là ici.

La loi renseignement s’est aujourd’hui faite une place en foutant dehors la notion de liberté, les “Droits de L’Homme” et la “Constitution” à grands coups de pieds dans le cul.

Une image que je m'étais amusé à faire un peu avant que la loi Renseignement ne soit adoptée.

Une image que je m’étais amusé à faire un peu avant que la loi Renseignement ne soit adoptée

Mais aujourd’hui se pose la question de son efficacité. Les services secrets français, qui ont déjà prouvé leur efficacité par le passé à de multiples reprises, notamment avec l’affaire Mohammed Merah à Toulouse en 2012 ou bien avec les attentats du 7 janvier 2015, viennent encore une fois de montrer leur incompétence notoire avec ce qu’il s’est passé la nuit dernière.

Quand les utilisateurs de Twitter du monde entier ainsi que les chaînes d’infos sont au courant et ont déjà des images avant même que les services secrets ne comprennent se qui se produise, il y a un problème, et un gros. Là, peut-être étaient-ils au courant, mais leur manque de réaction laisse penser le contraire. Si l’intervention a été si rapide, c’est seulement parce que la sécurité au Stade de France a été accrue, présence de François Hollande oblige.

3) Réactions de différents sites internet

Qwant, moteur de recherche français a remplacé son logo par le même logo que celui que Custom Protocol arbore aujourd’hui, tandis que Google a ajouté un petit bandeau noir en bas de sa page d’accueil. Yahoo, quant à lui, affiche un message à propos des disparus.

peaceforparis-x1

Logo provisoire de Qwant en hommage aux fusillés du 13 novembre 2015

Facebook a ouvert une page “Safety Check“, qui permet de signaler à ses proches si l’on va bien. Quand on se dit que c’est en partie à cause de Facebook que cet attentat s’est produit, à cause de leur flemme incapacité à bloquer les comptes et les pages faisant l’apologie du terrorisme…

La page d’accueil d’Amazon France, tous ses articles ont été mis de côté au profit du drapeau français accompagné de l’inscription “Solidarité”, tandis qu’Amazon.com laisse les produits en place mais garde l’image et l’inscription en français. Cdiscount adopte la même stratégie qu’Amazon, mais en gardant les articles, envoyés en bas de page.

Côté actu jeux vidéos, Jeuxvidéo.com arbore un bandeau noir sur son logo, alors que Gameblog a opté pour une approche plus radicale : le site coupe purement et simplement les publication ce week-end.

Gameblog

Gameblog ne sort pas d’article le week-end du 14 et 15 novembre 2015

Korben a ajouté un bandeau noir à son logo, à la manière de Jeuxvidéo.com, tandis que le Journal Du Geek a publié un article très utile contenant des numéros et liens utiles. Pour finir, Heroes of the Storm s’est également mis aux couleurs du drapeau français.

Heroes of the Storm fusillades france paris

Les équipes du jeu Heroes of the Storm sont colorées en bleu et rouge

Youtube aussi à pris part au mouvement, parant son logo des couleurs de la France.

yt_france

Logo provisoire de YouTube

Sur Custom Protocol, comme vous avez pu le remarquer, nous avons changé le logo du site, et opté pour un fond sombre uni.

Voilà comment se termine cet article, assez long, je vous l’accorde. Si vous avez quoi que ce soit à dire, un message à faire passer par notre intermédiaire, un oubli dans notre article… faites-le dans les commentaires.

Merci de nous avoir lu.