[3DS] TUTO - Installer Steelhax pour lancer des homebrews via Steelminer

Steelhax est un hack récent permettant d’avoir un point d’entrée pour lancer des homebrews sur la dernière version 11.8 des Nintendo 3DS. Il est notamment utile pour utiliser ensuite l’exploit boot9strap via Frogminer et installer le Custom Firmware Luma3DS, en suivant ce tutoriel après avoir complètement celui-ci.

Crédit images : Nintendo et forums d’Ubisoft


Remerciements très particuliers à @Lyliya pour ses photos.

0) Pré-requis

Petites précisions :

  • Quand nous parlons d’Old 3DS, nous désignons par là les 3DS, les 3DS XL et les 2DS ;
  • De la même façon, par l’utilisation du terme de New 3DS nous englobons New 3DS, New 3DS XL et New 2DS XL.
  • Une 3DS en version 11.8 (comment mettre à jour sa console) ;
  • Un ordinateur :
    • sur lequel est installé un programme permettant d’extraire des archives « .rar », tel que 7-Zip ou WinRar ;
    • pouvant lire des cartes SD (Old 3DS) ou microSD (New 3DS) (lire notre tuto : ccomment connecter sa 3DS à son PC).
  • Un compte Nintendo Network ID lié à votre 3DS pour accéder à l’eShop ;
  • Un Mii principal pour disposer d’un code ami ;
  • Le jeu gratuit Steel Diver: Sub Wars installé sur votre 3DS (vous pouvez le télécharger sur l’eShop) ;
    • S’il vous est indiqué qu’une mise à jour du jeu existe, ne la faites pas. Si vous l’avez téléchargée et installée, allez dans les « Paramètres » pour supprimer les données.
    • Lancez une fois le jeu Steel Diver: Sub Wars sur votre console pour créer une sauvegarde (choisissez simplement le Mii, vous pouvez quitter juste après cela).

Ce qui suit sont des fichiers qui seront utilisés au cours de ce tutoriel. Nous vous recommandons de les placer dans un dossier spécial sur votre ordinateur pour éviter de les perdre ou vous emmêler les pinceaux.

  • L’archive de Steelhax Installer (lien miroir) qui se nomme « steelhax-installer.rar » ;
  • La charge « otherapp » correspondant à votre 3DS renommée en « payload.bin » :
    • vous pouvez la télécharger sur ce site en renseignant la version et la région de votre console, affichés dans les « Paramètres », sur le coin inférieur droit de l’écran supérieur.
  • La dernière version du Homebrew Menu (lien miroir) nommée « boot.3dsx ».

Voici les trois fichiers que vous devez avoir quelque part sur votre ordinateur

1) Obtenir son ID0

Éteignez complètement votre 3DS en maintenant POWER.

Insérez la carte SD de votre console dans votre PC (tuto par ici). Trouvez cette dernière sur l’explorateur de fichiers de votre PC.

Ouvrez le dossier « Nintendo 3DS ». Vous devriez y trouver un ou plusieurs dossiers dont les noms sont composés de 32 caractères (lettres ou chiffres).

Si vous n’avez qu’un seul dossier : bingo ! Son nom correspond à votre ID0 ! 😀 Vous pouvez passer à l’étape suivante.

Si vous avez plus d’un dossier, retournez un dossier en arrière pour revoir le répertoire « Nintendo 3DS », et renommez-le « Nintendo BACKUP ». Éjectez la carte SD de votre PC, réinsérez-la dans votre 3DS, puis rallumez cette dernière. Attendez que la console génère ses données sur votre carte mémoire, puis rééteignez-la complètement.

Réinsérez votre carte SD dans votre ordinateur, puis ouvrez le dossier « Nintendo 3DS » nouvellement crée par votre console. Il ne devrait contenir qu’un seul répertoire désormais : son nom correspond donc à votre fameux ID0 ! 🙂

Vous pouvez donc l’enregistrer en l’écrivant quelque part, puis supprimer le dossier « Nintendo 3DS » et remettre le nom d’origine du dossier « Nintendo BACKUP », c’est-à-dire « Nintendo 3DS ».

Gardez la carte SD de votre 3DS insérée dans votre PC.

2) Obtenir son movable.sed

Choisissez l’une des deux options disponibles. Si l’une de fonctionne pas, réessayez avec l’autre.

Ouvrez sur le navigateur préféré de votre PC le site suivant : https://bruteforcemovable.com

Renseignez sous « Your friend code » votre code ami.

Ouvrez l’application « Liste d’amis » (il faut avoir crée un Mii personnel avant).

Trouvez la carte de votre Mii et sélectionnez-la. Sur l’écran supérieur s’affiche votre code ami, composé de 3 séres de 4 chiffres.

Sous « Your ID0 », renseignez l’ID0 que vous avez pu obtenir grâce à l’étape 1.

Validez le captcha de sécurité, puis cliquez sur « Go ».

Un message apparaîtra alors sur un fond rouge, vous demandant d’ajouter un ami en mode « en ligne » via un code ami.

Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre sur l’application « Liste d’amis » (il faut avoir crée un Mii personnel avant), puis de toucher, sur l’écran du bas, la petite icône en haut à droite et de sélectionner « En ligne ».

Téléchargez le fichier « movable_part1.sed » en cliquant sur « download movable_part1.sed ».

Cliquez ensuite sur le gros bouton vert « Continue ». Là, il vous faudra attendre que le « bruteforce » soit complété. Ce processus peut prendre plus ou moins de temps (cela peut aller de 10 minutes à 1 heure), en fonction des « mineurs » en ligne et de la puissance de leurs ordinateurs, donc vous pouvez retourner vaquer à vos occupations. 🙂

Ne vous inquiétez pas, les « mineurs » n’ont pas accès à votre PC ni à votre 3DS, mais seulement au fichier « movable_part1.sed » de tout à l’heure, dont ils ont besoin pour « reconstituer » la deuxième partie de votre fichier « movable.sed » indispensable pour la suite.

Ça y est, le bruteforce est terminé ? Parfait, vous pouvez maintenant télécharger votre fichier « movable.sed » en cliquant sur le gros bouton vert, puis fermer la page.

À venir…

3) Création de la sauvegarde

Rendez-vous sur le site de Jisagi, dans la section III.

  • Sous « movable.sed », uploadez votre fichier « movable.sed » obtenu tout à l’heure.
  • Sous « Region », renseignez la région de provenance de votre 3DS.

Cliquez sur le bouton « Start! » pour obtenir un fichier de sauvegarde au format « .sav » à télécharger sur votre ordinateur.

Ouvrez via l’explorateur de fichiers de votre PC la carte mémoire de votre 3DS, que vous avez normalement gardée insérée dans votre ordinateur. Ouvrez ensuite :

  1. le dossier « Nintendo 3DS » ;
  2. puis le dossier portant comme nom votre ID0 ;
  3. puis le dossier qui s’y trouve (dont le nom, composé de chiffres et de lettres, correspond à votre ID1) ;
  4. puis le dossier « title » ;
  5. puis le dossier « 00040000 » ;
  6. puis en fonction de votre région, le dossier :
    • Europe : « 000d7e00 »
    • Japon : « 000d7c00 »
    • Amérique du Nord : “« 000d7d00 »
  7. Puis enfin, ouvrez le dossier « data ».

Bref, si vous avez une 3DS achetée en France, cela doit donner quelque chose comme ça :

Carte SD/Nintendo 3DS/[ID0]/[ID1]/title/00040000/000d7e00/data

Collez-y le fichier « .sav » que vous venez de télécharger. Si une fenêtre s’affiche vous demandant si vous souhaitez remplacer un fichier déjà existant, acceptez.

4) Préparation de la carte SD

Dans cette étape, nous allons nous occuper de transférer sur la carte SD de votre 3DS les fichiers téléchargés en « pré-requis » au bon endroit.

  1. Commencez par extraire l’archive « steelhax-installer.rar » et copiez-collez le dossier « steelhax » obtenu, à la racine de la carte SD de votre console (donc surtout pas dans un répertoire !) ;
  2. Copiez votre fichier « payload.bin » dans le dossier « steelhax » de votre carte SD ;
  3. Copiez le fichier « boot.3dsx » (le Homebrew Menu) à la racine de votre carte SD.

Votre carte SD doit donc ressembler à ceci :

Vous pouvez également créer un dossier nommé « 3ds » à la racine de votre carte SD, et y placer vos homebrews (si vous en avez) au format « .3dsx » à l’intérieur.

Bien, vous pouvez maintenant éjecter votre carte mémoire de votre ordinateur.

5) Utilisation de l’exploit

Réinsérez la carte SD dans votre 3DS, puis rallumez cette dernière.

Lancez le jeu Steel Diver: Sub Wars.

Vous devriez normalement tomber sur le Homebrew Menu ! 😀

6) Problèmes

Si vous avez rencontré un problème, vous pouvez retrouver une petite « foire aux questions » ci-dessous, ou bien nous écrire un commentaire en bas de cet article (ça ne requiert pas d’inscription). Sinon, vous pouvez sauter à la conclusion. 🙂

Ma console bloque sur un écran jaune… 🙁

Relancez le jeu. Cela peut nécessiter quelques essais supplémentaires (vous aurez peut-être besoin de forcer le redémarrage de votre 3DS en maintenant POWER).

Ma console bloque sur un écran rouge… 🙁

Le fichier « boot.3dsx » est manquant. Téléchargez à nouveau le Homebrew Menu (lien miroir) et copiez le fichier à la racine de la carte mémoire de votre 3DS.

Ma console bloque sur un écran noir… 🙁

Vous avez déjà Luma3DS sur votre console.Vérifiez en maintenant la touche SELECT au démarrage.

Le jeu plante et affiche un message d’erreur.

Vérifiez que vous avez bien le répertoire « steelhax » à la racine de la carte mémoire de votre 3DS et la charge « payload.bin » correcte.

Pour rappel concernant cette dernière, vous devez la télécharger sur ce site en y renseignant la version et la région de votre console, et en choisissant « Download otherapp ». Après son téléchargement, il faut la renommer « payload.bin ».

Pour identifier la version et la région de votre 3DS, ouvrez les « Paramètres » de votre 3DS : ils sont écris dans le coin inférieur droit de l’écran supérieur.

Le jeu plante et n’affiche aucun message d’erreur.

Le fichier « payload.bin » à l’intérieur du dossier « steelhax » a la mauvaise version système (Old ou New, 3DS ou 2DS…).

Pour rappel concernant cette dernière, vous devez la télécharger sur ce site en y renseignant la version et la région de votre console, et en choisissant « Download otherapp ». Après son téléchargement, il faut la renommer « payload.bin ».

Pour identifier la version et la région de votre 3DS, ouvrez les « Paramètres » de votre 3DS : ils sont écris dans le coin inférieur droit de l’écran supérieur.

Le jeu a démarré normalement.

Vous n’avez pas patché ou remplacé le fichier de sauvegarde originel (étape 3).


Nous espérons que ce tutoriel vous aura aidé ! 🙂

Nous en profitons également pour vous rappeler qu’un tutoriel sur le nouveau hack Frogminer est sorti, et qu’il permet de bénéficier d’un hack permanent (ce que l’on appelle un Custom Firmware) donc beaucoup plus complet, utile et efficace, en plus de ne pas avoir à lancer à chaque fois un jeu.

Des questions ? Des problèmes ? Des doutes ? Des remerciements ? Vous pouvez nous écrire tout cela en commentaire si vous le souhaitez ! 😀

Bon hack !