[3DS] TUTO - Installer boot9strap (boot9hax) via Frogminer en version 11.8

Bienvenue dans ce guide pour installer boot9strap (aussi connu sous le nom de boot9hax) via Frogminer à destination des Nintendo 3DS mises à jour, c’est-à-dire en version 11.8 à l’heure où ces lignes sont écrites par votre serviteur.

Ce tutoriel se veut le plus complet, détaillé, imagé et accessible possible, aussi nous vous invitons à ne pas hésiter à nous écrire un commentaire (en bas de cette page) si vous avez le moindre doute, problème, question ou interrogation. Bonne lecture, et surtout, bon hack ! 🙂

Crédit montage : Windvern


Remerciements très particuliers à @Lyliya pour ses photos.

0) Introduction

Pré-requis

Au niveau matériel (hardware) :

  1. Il est tout d’abord nécessaire d’avoir une 3DS à jour, c’est-à-dire en version 11.8 (comment mettre à jour sa console). Cette dernière doit également disposer du point d’entrée Steelhax (tuto disponible ici), et donc répondre aux pré-requis de ce dernier.
  2. Il faut ensuite un ordinateur. Il n’y a pas de système d’exploitation “obligatoire” : qu’il s’agisse d’un Windows, d’un MacOS, d’un Linux ou même d’un AmigaOS, peu importe tant qu’il répond aux seules exigences ci-dessous :

Au niveau logiciel (software), nous aurons besoin de tout un petit tas de programmes listés ci-dessous. Nous vous recommandons fortement de créer un dossier spécifique quelque part sur votre ordinateur, pour vous éviter de les perdre ou de vous emmêler les pinceaux.

  • La dernière version du Custom Firmware Luma3DS (lien miroir), que nous allons renommer “Luma3DS.7z” ;
  • La dernière version de b9sTool (lien miroir), que nous allons renommer “b9sTool.zip” ;
  • La dernière version de FrogTool (lien miroir), que nous allons renommer “Frogtool.zip”.

Voici nos trois archives côte à côte dans un même répertoire

Quelques petites précisions avant de commencer :

  • Quand nous parlons d’Old 3DS, nous désignons par là les 3DS, les 3DS XL et les 2DS ;
  • De la même façon, par l’utilisation du terme de New 3DS nous englobons New 3DS, New 3DS XL et New 2DS XL.

Éviter un bannissement de votre compte Nintendo Network

Plusieurs internautes ont rapporté avoir été bannis des serveurs de Nintendo dans leur tentative d’installer un Custom Firmware. Nous vous conseillons donc, si vous souhaitez conserver votre Nintendo Network ID et jouer en ligne, de suivre ce mini-tuto en déroulant le spoiler ci-dessous.

1) Ouvrez les « Paramètres de la console ».

2) Sélectionnez « Paramètres internet ».

3) Touchez ensuite le bouton « SpotPass ».

4) Puis « Envoi d’informations système ».

5) Choisissez « Non », puis validez avec le bouton « OK » en bas à droite.

6) Revenez sur le menu principal de votre 3DS.

7) Ouvrez votre « Liste d’amis » (icône orange en haut).

8) Allez dans les « Paramètres ».

9) Sélectionnez « Notifications à vos amis ».

10) Désactivez l’option « Afficher le titre du logiciel que vous utilisez ? » en choisissant « Non ».

11) N’oubliez pas de valider en touchant « OK ».

Remerciements particuliers aux guides de Jisagi, de Palilect ainsi qu’aux forums de GBAtemp.


I) Tutoriel

1) Préparation de la carte SD

Commencez par décompresser l’archive « Luma3DS.7z ». Copiez le dossier « boot.firm » qui se trouve dans le dossier « Luma3DS », puis collez-le à la racine de votre carte mémoire.

Décompressez ensuite l’archive « b9sTool.zip » afin d’obtenir un dossier nommé « release_x.y.z », les derniers caractères « x.y.z » représentant la version de l’outil (dans notre exemple, c’est la « 5.0.0 »). Ouvrez-le, copier le fichier « boot.nds » qui s’y trouve, et collez-le à la racine de votre carte mémoire.

Enfin, décompressez l’archive « Frogtool.zip » qui devrait faire apparaître un nouveau dossier « Frogtool ». Ouvrez-le. Dans un premier temps, copiez le dossier « private » et collez-le à la racine de votre carte mémoire, puis copiez le fichier « Frogtool.3dsx » et collez-le dans le dossier « 3ds » de votre carte SD (créez-le s’il n’existe pas).

Votre carte SD devrait ressembler à ceci (ignorez la capture de droite si vous ne la comprenez pas, elle s’adresse davantage aux connaisseurs des terminaux Linux/Mac) :

2) Exportation du téléchargement DS et injection dans JPN Flipnote Studio

Ré-inserez la carte SD dans la 3DS, rallumez cette dernière puis accédez au Homebrew Menu en lançant Steel Diver: Sub Wars (pour utiliser l’exploit Steelhax).

Trouver et exécutez le programme Frogtool.

Où est donc Frogtool ? :3

Sélectionnez et validez l’option « EXPORT clean DS Download Play ».

Pressez la touche START pour quitter. Ré-éteignez complètement votre 3DS (vous pouvez appuyer sur POWER depuis le Homebrew Menu pour réaliser cela) afin d’insérer à nouveau sa carte SD dans votre ordinateur.

Un fichier « 484E4441.bin » est normalement apparu à la racine de votre carte mémoire. Copiez-collez quelque part sur votre ordinateur dans un endroit sûr dont vous pourrez vous souvenir.

Tiens, v'là un p'tit nouveau !

Tiens, v’là un p’tit nouveau !

Rendez-vous à l’adresse suivante : https://jenkins.nelthorya.net/job/DSIHaxInjector/build

Renseignez les différents champs comme suit :

  • Username : vous pouvez choisir n’importe quel nom d’utilisateur, tant que vous pouvez vous en souvenir plus tard et qu’il ne comporte pas d’espace ni caractère spécial
  • Region : la région de votre console 3DS, la même que celle que vous aviez renseignée en suivant le tuto Seedminer pour créer votre nouvelle sauvegarde modifiée ;
  • DsiBin : le fichier “484E4441.bin” fraichement obtenu ;
  • MovableSed : le fichier “movable.sed” (j’espère que vous l’avez gardé, sinon il faudra refaire l’étape 2 de ce tuto) ;
  • Email (optionnel) : dans le cas où l’opération planterait, pour que les développeurs de la puissent vous contacter pour vous aider.

Lorsque tout est prêt, appuyez sur le bouton « Build ».

Vous serez redirigé vers une petite page explicative. Patientez le temps que votre opération soit terminée.

Vous pouvez trouver sur la gauche les derniers “builds” lancés dans l’ordre chronologique (le plus récent est affiché tout en haut), essayez d’identifier lequel est le vôtre en tapant le nom d’utilisateur que vous aviez renseigné tout à l’heure dans la petite barre de recherche.

Une fois le “build” identifié et terminé, ouvrez-le en cliquant dessus. Vous tomberez sur une petite page récapitualtive, et si tout s’est bien passé, un lien pour télécharger votre fichier “484E4441.bin” patché.

Vérifiez que le fichier se nomme bien “484E4441.BIN.patched_utilisateur“, “utilisateur” correspondant au nom exact que vous aviez entré sur le formulaire de build.

Après le téléchargement du fichier, qui ne devrait pas être trop long puisqu’il ne pèse que 2 à 3 MB, renommez-le « 484E4441.bin.patched ».

Voilà notre nouveau fichier flambant neuf et correctement renommé !

Transférez-le sur votre carte SD, en la plaçant à la racine de cette dernière.

Et placé au bon endroit, maintenant !

3) Lancement de b9sTool

Ré-insérez votre carte SD à l’intérieur de votre 3DS et rallumez-la. Accédez au Homebrew Menu et lancez Frogtool.

Choisissez cette fois-ci l’option « IMPORT patched DS Download Play ».

Touchez l’écran tactile (la grenouille) pour continuer.

Sélectionnez « Boot patched DS Download Play ».

Le bon vieux Flipnode, que tout utilisateur de DSi qui se respecte a connu, va se lancer (en japonais). Pour commencer, il va falloir « configurer » le logiciel. Appuyez deux fois sur le bouton du bas (qui correspond à « Suivant » en japonais).

Choisissez si vous êtes droitier ou gaucher (ça n’a pas d’importance), puis appuyez sur « OK ».

Un texte apparaît, appuyez encore une fois sur le bouton du bas (correspondant à « Suivant »). Le programme va ensuite vous demander si vous souhaitez avoir de plus amples explications sur l’utilisation de l’application, refusez en choisissez l’option à gauche.

Appuyez sur le bouton du bas « OK », puis une nouvelle fois encore sur « OK ».

Jusqu’à obtenir le même écran que ci-dessous. Touchez alors la grosse boîte à gauche (« Voir les mémos » en japonais).

Puis celle avec une icône de carte SD.

Appuyez sur le visage.

Puis sur le bouton en bas à droite pour continuer (« Écrire »).

Touchez l’icône en forme de grenouille en bas à gauche de l’écran.

Puis touchez le second bouton avec l’icône en forme de film.

Vous devriez tomber sur l’écran ci-dessous.

Utilisez l’écran tactile pour faire défiler et mettre en surbrillance l’image 3/3 sur la bobine de film. Sélectionnez la troisième boîte avec la lettre « A » (qui signifie « Copier »)

Re-défilez pour appuyer sur le cadre 1/3. Appuyez alors sur la quatrième boîte avec la lettre « A » (qui correspond à « Coller »).

Cela devrait lancer b9sTool (ouf !), comme ci-dessous.

Sélectionnez « Install boot9strap » et confirmez en pressant simultanément les touches START et SELECT.

Attendez jusqu’à ce que le programme affiche « Done! ». Quittez alors b9sTool puis éteignez complètement (shutdown).

Vous aurez peut-être besoin de « forcer » l’éteinte en maintenant POWER quelques secondes.

Allumez votre console pour lancer le menu de configuration de Luma3DS.

Utilisez les touches [Haut][Bas] pour naviguer entre les options et [A] pour cocher (et donc valider l’activation de) « Show Nand or user string in System Settings ». Cette option vous permettra de vérifier dans les « Paramètres » officiels de votre 3DS, au niveau de la version de votre 3DS, que vous êtes bien équipé d’un Custom Firmware.

Appuyez finalement sur START pour redémarrer votre 3DS.

4) Sauvegarde de la NAND

À venir.

5) Mise à jour du système

À venir.


Et voilà, rien de bien sorcier n’est-ce pas ? 🙂

Quoiqu’il en soit, si vous rencontrez le moindre problème ou question, n’hésitez surtout pas à nous laisser un petit commentaire. Un « merci » fait sinon toujours plaisir. ^^

Nous essaierons de sortir prochainement un dossier sur les différentes possibilités offertes par le hack 3DS à l’heure actuelle.

En attendant, bon hack à tous !