[3DS] Gateway bricke votre console si vous utilisez des linkers concurrents

Les Gateway, gamme de cartes flash pour Nintendo 3DS, continuent apparemment encore aujourd’hui de bricker les consoles ayant eu l’audace d’utiliser des cartes concurrentes… En janvier 2014 avait été révélée cette cachoterie qui avait fait bondir les internautes et qui continue de courroucer malgré les avertissements de la Team Gateway : “vous êtes prévenus”.

Crédits photo/montage : Wololo.net

Crédits photo/montage : Wololo.net


Aujourd’hui, l’info nous est remontée par un certain gudenaurock, membre chez GBATemp, qui vient de (re)bricker involontairement sa 3DS après avoir utilisé un linker DSTWO+ et mis à jour le firmware de son Gateway. Un cas similaire avait été exposé en décembre 2014 par l’utilisateur Rashka, qui utilisait donc un Gateway et un DSTWO+ et qui a vu sa console également brickée.

Bien entendu, il est presque certain que c’est le Gateway qui installe un virus dans la console. Virus qui détecterait l’utilisation d’un linker concurrent et qui se chargerait alors de rendre la 3DS inutilisable si cette condition serait vérifiée. Ce n’est pas la première fois que ça arrive, et le pire dans tout cela c’est que la Team Gateway blâme les concurrents pour cela…

Logo du Gateway, l'un des linkers DS les plus connus et utilisés

Logo du Gateway, l’un des linkers DS les plus connus et utilisés

Qu’est-ce qui motive le constructeur à littéralement détruire les consoles de ses acheteurs, qui plus est ? La domination du marché, pardi. Il n’a que faire d’un possesseur de Gateway qui a déboursé de l’argent pour se l’acquérir s’il a la folie d’utiliser un autre linker que le sien. Il ne mérite qu’un brick de sa console en guise de punition. C’est totalement idiot, oui, mais c’est ainsi qu’il résonne…

Les cartes flash en général s’échangent entre amis, ou bien des noms de marques peu chères sont communiquées de bouche à oreille, mais la grande majorité des utilisateurs ne savent absolument pas ce qui se cache derrière le doux visage bienveillant du Gateway ou n’ont pas lu les avertissements de la Team puisque leur seul objectif est de jouer gratuitement à leurs titres préférés. En utilisant cette technique, ce dernier est donc sûr d’asseoir un jour sa prépondérance et de s’imposer comme le leader des linkers, celui qui ne cause aucun brick et qui fonctionne à merveille.

Photo d'un Gateway

Photo d’un Gateway

Rassurez-vous toutefois : il existe des outils pour débricker une 3DS, mais nécessite quelques bricolages. Avec un Raspberry pi ou une Arduino par exemple, il est théoriquement possible de restaurer sa chère console. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous redirigeons vers ce topic (en anglais) posté sur les forums de GBATemp.


Maintenant que vous êtes prévenu, n’hésitez pas à partager cet article à votre entourage pour empêcher un maximum de monde à donner de l’argent à une entreprise dictatoriale qui ne recherche que le profit à tout prix et l’extermination totale de ses concurrents…