Custom Protocol

[Switch] TUTO - Switch Lan Play, ou comment jouer en ligne avec une console bannie

Il est possible de jouer en ligne depuis chez soi avec ses amis tout en étant banni : on vous explique comment !


Warning: Use of undefined constant IT_TEXTDOMAIN - assumed 'IT_TEXTDOMAIN' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/custp/public_html/wp-content/themes/gridlove-child/functions/shortcodes/video.php on line 139

L'une des principales raisons qui m'ont poussé à acheter une Switch était le fait de pouvoir jouer en ligne avec mes amis depuis chez moi à Mario Kart 8 Deluxe, ou encore à Splatoon 2, véritable succès de la Wii U qui a su se faire une place sur la nouvelle console de salon de Nintendo. Mais comme vous l'avez probablement remarqué sur mes derniers articles Switch, j'ai été complètement banni des services en ligne de Nintendo, m'empêchant de pouvoir profiter du fun multijoueur qu'offrait ces jeux...

Imaginez un sourire radieux s'effacer lentement de mon visage...
Imaginez un sourire radieux s'effacer lentement de mon visage...

C'est alors que j'ai cherché un sens à ma vie, et un travail pour me re-payer une nouvelle console (en vain) pour finalement tomber sur une team espagnole montrant une de leur découverte en vidéo (disponible ci-dessous, si vous parlez espagnol).

There was an error retrieving the YouTube video ID for the url you entered, please verify that the url is correct.

En effet, d'après cet homme (très) enjoué de cette découverte, on apprend que l'on peut utiliser le mode LAN de certains jeux compatibles, pour y jouer en ligne. Formidable non ? Et cerise sur le gâteau, mes jeux cités plus hauts sont compatibles. Alors, j'ai testé pour vous, et j'en ai fait un tutoriel complet regroupant plusieurs méthodes que VOUS choisirez en fonction des jeux et/ou de la simplicité de cette dernière. Commençons !


0) Présentation

La solution que je vous propose aujourd'hui (en plus d'une autre, que vous verrez plus bas) se nomme Switch Lan Play. Ce nom qui semble à première vue tout dire, est en fait un programme destiné à votre ordinateur qui va servir de « relais » pour vous connecter à des serveurs autres que ceux de Nintendo. Pour faire simple, vous ne jouerez pas en ligne officiellement à proprement parler, mais contre d'autres joueurs qui utiliseront la même chose que vous.

Ce schéma vous montre ce que fait Switch Lan Play
Ce schéma vous montre ce que fait Switch Lan Play

Bon, à ce stade on peut se dire que c'est inutile, et qu'il est préférable de s'acheter une Switch à 130 € sur leboncoin (oui, ça existe) pour rejouer en ligne normalement. Oui mais... Non.

En réalité, malgré le fait que cette technique ne soit pas très utile en soi pour rejouer en ligne à ses jeux favoris contre beaucoup de joueurs (la communauté se fait rare), cette technique reste totalement utilisable pour par exemple jouer en ligne à des jeux RetroArch sur la console ! Eh oui, j'en vois 10 d'entre vous au fond de la salle qui viennent de se lever ! ^^

Maintenant que les choses sont claires, passons aux pré-requis !


I) Mise en place et Installation

C'est ici que votre route va se séparer. On vous propose aujourd'hui dans cet article deux méthodes pour jouer en ligne en étant banni ou non. La première méthode qu'on vous propose est Switch Lan Play, l'originale. La seconde option quant à elle s'appelle XLink Kai. C'est un programme sur votre ordinateur spécialement conçu pour cela, et qui vous permettra en plus de pouvoir vous-même héberger une partie et en rejoindre d'autres. C'est parti !

Pour commencer ce tutoriel, je vous ai tout préparé dans une archive « .zip » trouvable juste en dessous.

Comme toujours il vous faut :

  • Une Switch sous n'importe quel firmware ;
  • Savoir comment lancer le mode RCM (tuto ici) ;
  • Savoir lancer un payload (tuto ici) ;
  • L'archive ci-dessous ;
  • Winpcap (lien en bas).
Télécharger l'archive tout-en-un
Télécharger l'archive tout-en-un
Télécharger Winpcap

1) Installation

Lorsque vous aurez téléchargé l'archive faite par mes soins, vous devriez y trouver ceci à l'intérieur :

Contenu de l'archive téléchargée tout à l'heure
Contenu de l'archive téléchargée tout à l'heure

L'archive s'organise comme ceci :

  • Fichiers carte SD : c'est le contenu de ce dossier que vous copierez simplement dans la carte SD. Tout est fait, vous n'aurez plus rien à faire ou à toucher ;
  • Payload atmosphere : il s'agit simplement du payload que vous utiliserez pour lancer le Custom Firmware Atmosphère ;
  • Switch Lan Play & Switch Lan play GUI : ce sont les deux utilitaires à mettre sur votre ordinateur pour pouvoir jouer en ligne ;
  • TegraRcmGUi : petit cadeau, c'est grâce à cela que vous pourrez lancer vos payloads sur la console.

Bien ! Alors sans plus tarder, on va commencer par mettre le contenu du premier dossier (« Fichiers carte SD ») à la racine de votre carte SD (qui finira dans la console, naturellement).

Ceci fait, vous allez prendre le payload d'Atmosphere dans le second dossier et le placer sur le bureau avec (si vous ne l'avez pas déjà) TegraRCMGUI. De façon à pouvoir lancer directement le payload sur votre console.

Ho, et n'oubliez pas de mettre aussi les deux autres dossiers restants sur le bureau, nous nous y attellerons après !

2) Mise en route

A) Côté console

Éteignez votre console, puis passez-là en mode RCM. Connectez-là à votre ordinateur, puis ouvrez TegraRcm ou n'importe quel autre logiciel pour exécuter un payload sur votre Nintendo Switch, et envoyez le payload nommé « fusee_primary.bin » dans cette dernière. Votre console devrait dès lors afficher cet écran :

Parfait ! Votre Switch est maintenant prête à attendre la configuration sur l'ordinateur ! 😀

B) Côté Ordinateur

Dans la section pré-requis, téléchargez l'archive Winpcap, puis installez-le (garanti sans virus et sans gluten !). Enfin, sur votre bureau, dans le dossier « Switch Lan Play », exécutez le fichier « .exe » qui se trouve à l'intérieur.

À partir de ce moment, vous devriez vous retrouver avec cet écran :

Le programme va simplement vous demander l'adresse IP d'un serveur, avec les ports. Pour trouver un serveur de jeu où il y a du monde, je vous invite à aller sur ce site, qui regroupe plusieurs joueurs. Il vous suffira de copier l'adresse à droite du serveur souhaité, et de le copier sur cet écran, puis de presser la touche « Entrée » de votre clavier.

Sur ce second écran, vous verrez plusieurs cartes ethernet (ou une, c'est selon votre ordinateur). Vous devez choisir la carte ethernet qui est connecté au même routeur que votre console, c'est très important ! Lorsque vous l'aurez identifié, appuyez sur le numéro qui y correspond (dans mon exemple, la carte 4) :

Mettez le nombre correspondant à votre carte, puis appuyez sur « Entrée »

Bien ! Maintenant, on va s'atteler à la Switch, plus précisément les paramètres internet de cette dernière. Sélectionnez l'un de vos réseaux Wi-Fi, puis modifiez-le avec les paramètres suivants :

Notez que ces paramètres peuvent changer au fil du temps. 

La seule chose que vous devrez changer, c'est l'adresse IP. Vous devrez choisir une adresse IP entre « 10.13.0.1 » et « 10.13.255.254 ». Notez que l'adresse « 10.13.37.1 » ne peut pas être utilisée, car elle sert de passerelle.

Parfait ! Maintenant, sauvegardez les paramètres, puis connectez-vous au réseau. Si vous avez une erreur, regardez au niveau de votre ordinateur et vérifiez bien que le programme Switch Lan est lancé, ou alors changez de carte réseau.

C) Jouez !

Maintenant, je vous invite à aller sur ce lien pour vérifier que votre jeu se trouve bien dans la liste, et de suivre les indications selon le jeu pour activer le mode LAN propre à Switch Lan Play ! À vous le jeu en ligne malgré le bannissement ! 😀

Cette méthode-ci est exactement la même que la méthode 1, la seule différence est que vous pourrez profiter directement d'une interface graphique (GUI) avec les serveurs et le nombre de joueurs directement affichés sur la fenêtre.
C'est beaucoup mieux pour s'y retrouver ^^
C'est beaucoup mieux pour s'y retrouver ^^

Pour commencer, accédez à l'archive donnée au début du tutoriel, puis extrayez-en le dossier « Switch Lan Play GUI (bêta) » directement sur votre bureau. Ouvrez ainsi le dossier et exécutez le « .exe » comme montré sur l'image :

Parfait ! Maintenant, allez dans l'onglet « paramètres » en haut à droite de la fenêtre, puis définissez les mêmes paramètres que cette image ci-dessous.

Vérifiez bien tout !
Vérifiez bien tout !

Ensuite, dans l'onglet suivant, choisissez l'adaptateur réseau qui est sur la même connexion que votre console ! Si vous n'êtes pas sûr de vous, sélectionnez-en un au hasard puis continuez le tutoriel. Si vous rencontrez une erreur, revenez à cette étape et changez l'adaptateur ! ^^

Enfin, dans l'onglet « Liste des serveurs », cliquez simplement sur le gros bouton bleu en bas pour télécharger la liste des serveurs officiels. Vous aurez grosso modo les serveurs de jeux de Switch Lan Play basés dans plusieurs pays différents.

Super ! Il vous suffira juste ensuite d'appliquer les changements en bas, de cliquer sur « Ok » et de rejoindre le serveur de votre choix sur le menu principal. Lorsque votre sélection sera faite, allez directement dans la partie B de l'onglet précédent, et plus précisément dans la configuration internet de la console.

Jouez ! 😀

à venir

Ouf ! J'ai enfin eu le temps de sortir cet article. J'ai longtemps hésité à vous en faire part, mais d'après les retours de certains joueurs, le service était très buggé et les cheaters faisaient vraiment ravage, alors j'ai préféré m'abstenir. Mais pour avoir testé et joué avec quelques amis à Super Smash Bros. Ultimate, franchement je n'ai pas du tout été déçu ! 😀

Si vous avez des questions à ce sujet, n'hésitez surtout pas à nous les poser en commentaire, l'équipe de modération et moi-même se feront un plaisir de vous aider ^^

Sur ce, bon hack ! ;)

2 commentaires

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Suivez-nous

Venez, on n'est pas méchants, on est même très sympas ! 🙂

Nouveaux sujets

Pas de nouveaux messages

Catégories

Archives

Bannière Hypsoma

Suivez-nous

Venez, on n'est pas méchants, on est même très sympas ! 🙂

Catégories

Archives