[Xbox] Le Xbox Live encore touché par une attaque DDoS ?

À peine une semaine après le dernier souci en date du Xbox Live, voici que l’outil de jeu en ligne des utilisateurs de consoles Microsoft est encore une fois mis à mal. Nous ne pouvons pas être certain de la cause pour le moment, mais nombreux sont ceux qui font référence à la période complexe de la semaine dernière.

Xbox-live-DDoS

Le Xbox Live aurait-il été piraté ?


En effet, l’attaque par déni de service (DDoS) de la semaine passée avait été revendiquée par un groupe de hackers nommé New World Hackers (NWH). Vous trouverez ci-dessous une liste partagée par le groupe pendant l’attaque du 15 février dernier.

Xbox-Live-DDoS-2

Attaque par “déni de service” ou “DDoS” : Il s’agit d’une manière aisée de mettre en péril la bonne utilisation d’un ou de plusieurs serveurs. L’idée est simple comme bonjour, envoyer tellement de requêtes à un serveur pour que celui-ci ne puisse plus gérer l’afflux et ne soit plus fonctionnel. Aujourd’hui les outils sont nombreux pour mettre en place ces attaques, ne vous imaginez pas que ce sont des milliers d’utilisateurs envoyant des requêtes manuellement depuis leurs postes. Bien que cela aurait la même finalité.

We attacked XBOX as once again a test of our power. We plan on taking down a few major ISIS channels next month. And it just seemed like the perfect time to test.

New World Hackers

Cette citation date elle aussi du 15 février dernier, lorsque le groupe revendiquait l’attaque. Personnellement, je comprend une grande partie des attaques menées par ces hackers, mais celles orientées vers les serveurs de jeux en ligne un peu moins. Ils nous révèlent une partie de leurs motivations : tester leur matériel et leurs connaissances afin de les mesurer aux géants de l’internet. Vous l’avez certainement compris, ils préparent d’autres attaques pour les mois à venir.

Le groupe de pirates serait aussi derrière les attaques des sites de la BBC, de la banque HSBC mais aussi de Donald Trump.

Pour la petite boutade, c’est Snoop qui ne va pas être content. Ce coup-ci, il passe chez Sony, c’est certain. 😛