[Insolite] Si nos yeux voyaient les signaux sans fil…

Ne vous êtes-vous jamais demandé quel effet cela aurait de pouvoir voir tous les signaux sans fil ? Le studio Richard Vijgen, en tout cas, oui. Ce dernier a mis en ligne, il y a une semaine, des photos et une vidéo d’une application offrant une visualisation nette des signaux sans fil qui montre à peu près ce à quoi notre monde pourrait ressembler si l’on avait la capacité de voir les signaux radio. Bien que l’effet visuel soit impressionnant, ce n’est évidemment pas ce que l’on verrait réellement, en tout cas pas avec nos petits yeux d’humains chétifs.

L’application, baptisée The Architecture of Radio, utilise un large éventail de données telles que les hotspots Wi-Fi, les antennes-relais et autres appareils connectés sans fil pour créer un effet de réalité augmentée dévoilant les très nombreux endroits d’où les signaux se propagent. “Nous sommes complètement entourés par un système invisible de câbles de données et de signaux radios propagés depuis des points d’accès, des antennes-relais et des satellites”, peut-on lire sur le site de Vijgen.

The Architecture of Radio projet Vijgen yeux voir signaux sans fil

Selon Creative Applications, l’appli utilise le système de location satellitaire Ephemeris du Jet Propulsion Laboratory, coentreprise entre la NASA et Caltech, pour calculer l’emplacement du craft en orbite. En ce qui concerne les signaux cellulaires, l’artiste a utilisé les tours d’OpenCellID, un projet collaboratif ouvert qui recueille un grand nombre de positions GPS d’antennes-relais pour améliorer la précision de la géolocalisation. Toutes ces données sont ainsi récoltées, maniées et synthétisées par l’application qui propose une interface à la réalité augmentée afin de permettre à l’utilisateur de se déplacer dans sa pièce et de voir d’où proviennent tous ces innombrables signaux qui, finalement, créent cette véritable œuvre d’art.

L’originalité et l’exclusivité de The Architecture of Radio est qu’il prend en compte de nombreuses émissions en tous genres, et ne se cantonne pas à un type précis (Wi-Fi par exemple). Selon Vijgen, les formes visibles à l’écran ont été imaginées et dessinées à partir de modèles de rayonnement, le programme “calculant la distance entre l’émetteur et vous”. “C’est en ce sens plus une simulation théorique qu’une évaluation pleine et précise du spectre radio entier”, rajoute l’auteur. Et quelle simulation artistique, voyez par vous-même :

C’est aussi une bonne façon de se rappeler que chacun dépend, que le monde dépend, de toutes ces choses invisibles et pourtant si nombreuses et proches de nous. Si vous voulez tester l’application de Vijgen, il faudra malheureusement encore attendre que la release publique prévue pour fin 2015 soit faite. Et si vous êtes vraiment trop impatient (et que vous avez de l’argent), sachez que vous pourrez vous rendre à la ZKM | Center for Art and Media, à Karlsruhe en Allemagne, où l’application sera présentée dès le mois prochain.