Custom Protocol

L’instant Culture JV n°5 – Final Fantasy, une fantaisie… qui dure

Final Fantasy n'est pas vraiment une fantaisie finale ni finie, n'est-ce pas ? Alors pourquoi diable un tel nom ?

L'instant "Culture JV" (pour Jeux Vidéo) est une série d'articles hebdomadaire ayant pour but de révéler à ses lecteurs gamers des secrets ou des mystères profondément enfouis. N'hésitez pas à réagir en commentant cet article et à nous donner des idées pour nos prochains numéros via un mail ayant pour objet "Idée ICJV". Bonne lecture !

Final Fantasy est une série qui a près de 30 ans d'existence (28 ans exactement, puisque le premier épisode est paru en 1987), soit plus que la série Sonic (1991 - 24 ans), Kirby (1992 - 23 ans), Yoshi (1990 - 25 ans) ainsi que Duke Nukem (1991 - 24 ans), et aussi vieille que Megaman (1987 - 28 ans), The Legend of Zelda (1986 - 29 ans), Metal Gear (1987 - 28 ans) et Metroid (1986 - 29 ans). Aujourd'hui considérée comme l'une des séries de RPG les plus marquantes et populaires auprès des joueurs, malgré quelques semi-échecs depuis l'épisode X, elle a su s'imposer quasiment dès le départ et a fait son premier grand bond avec le 3e épisode, le premier à s'être vendu à 1 million.

S'en suit le 4e épisode qui est considéré comme le meilleur épisode par un grand nombre de fans et qui engendre plusieurs millions d'exemplaires, tandis que le 7e épisode qui voit le jour en 1997 est à ce jour celui considéré comme le meilleur par le grand public (il y a une nuance, oui !) avec près de 10 millions de copies vendues. Mais une question subsiste depuis tout ce temps : pourquoi diable Final Fantasy ? C'est vrai, la série n'a rien de "final" ou de "fini", pourquoi donc un tel nom ? Vous le découvrirez grâce à ce nouvel épisode de L'instant Culture JV...

Instant_Culture_JV_5_FinalFantasy
Une question reste collée aux lèvres de nombreux joueurs : pourquoi diable "Final" Fantasy ?

Deux rumeurs courent bon train depuis de longues années : alors que la première apprenait que la société Squaresoft se trouvait au bort du gouffre financier à l'époque et qu'elle avait publié Final Fantasy en le considérant comme son jeu "final", la seconde avouait que Sakaguchi, père fondateur de la licence, avait imaginé ce jeu en s'inspirant du premier Dragon Quest mais que son idée n'avait pas énormément plu à Squaresoft, et qu'il l'aurait nommé ainsi en pensant qu'il s'agirait de son dernier jeu avant qu'il ne retourne à l'université à cause de sa situation délicate.

Screenshots de Final Fantasy sur NES (de gauche à droite : I, II et III)
Screenshots de Final Fantasy sur NES (de gauche à droite : I, II et III)

Mais que croire finalement ? Eh bien, nous avons la réponse, ou plutôt Wired.com, site anglophone d'actualités en tous genres, a obtenu la réponse en interrogeant directement Nobuo Uematsu, le compositeur des meilleures musiques de la série. Et le grand gagnant est... *roulement de tambours*... Les 2 rumeurs ! Effectivement, Sakaguchi était sur le point de quitter l'entreprise mais la "grande" et "réelle" raison était que Squaresoft se trouvait en faillite et que tout le monde pensait que Final Fantasy serait le chant du cygne, autrement dit la "plus belle et dernière chose que quelqu'un réalise avant de mourir".

C'est beau, n'est-ce pas ? :'( Cela étant dit, Squaresoft s'est heureusement trompé sur son avenir et nous a livré de très beaux RPG devenus des incontournables du genre.

Screenshots de Final Fantasy sur PS1 (de droite à gauche : épisodes VII, VIII et IX)
Screenshots de Final Fantasy sur PS1 (de droite à gauche : épisodes VII, VIII et IX)

Wirus

Avez-vous déjà vu un gentil virus ? Maintenant, oui.

0 commentaire

Suivez-nous

Venez, on n'est pas méchants, on est même très sympas ! 🙂

Nouveaux sujets

probleme emulation GBA
30 March 2020, 14:00 par avensis

Catégories

Archives

Bannière Hypsoma

Suivez-nous

Venez, on n'est pas méchants, on est même très sympas ! 🙂

Catégories

Archives