[MàJ] [Vita] TUTO – ReNpDrm : ré-activez votre PS Vita en 3.60

Initialement paru le 25/12/2017 à 20 h 00 min
Mise à jour du 26/12/2017 à 23 h 16 min — Correction des liens de téléchargement
Mise à jour du 27/12/2017 à 13 h 26 min — Correction du tuto + ajout de quelques étapes
Remerciements particuliers à @CelesteBlue pour son aide ! <3

ReNpDrm est le nom d’un projet PS Vita réalisé par CelesteBlue (connu notamment pour ePSP Bubble Installer) visant à restaurer les fonctionnalités du PlayStation Store et à activer sa PS Vita (ou PS TV) hackée en 3.60, afin de bénéficier à nouveau de ses contenus achetés sur le PSN.

Vignette faite à la va-vite :’)



Présentation

Le projet ReNpDrm prend la forme de deux plugins, l’un de type user et l’autre de type kernel, à activer sur une console équipée de (tai)HENkaku. Pour rappel, il faut impérativement que votre PS Vita soit en 3.60 si vous souhaitez utiliser HENkaku (ou installer sa version permanente, HENkaku ensō) !

ReStore.suprx

Ce plugin user rétablit l’activation du système depuis les « Paramètres » et rétablit les téléchargements de contenus depuis le PS Store.

ReNpDrm.skprx

Ce plugin kernel permet l’utilisation d’un faux « act.dat » précédemment installé avec ReStore.

Fonctionnalités

Grâce au projet ReNpDrm, il est possible de :

  • Activer les PS Vita « non activées » ou « désactivées », afin de rejouer enfin aux titres achetés sur le PS Store ;
  • Faire un backup de l’intégralité de ses contenus PSP, PS1, PS Vita et PS3 ;
  • Rétablir un accès total au PS Store en ligne pour acheter et télécharger des jeux ou applications en toute légalité.

En revanche, il ne permet pas :

  • Le lancement de jeux requérant l’installation d’un firmware ultérieur au 3.60 ;
  • Le téléchargement de jeux que vous n’avez pas achetés sur le PS Store ;
  • Le lancement de jeux PSP / PS1 officiels (EBOOT.PBP) avec la fausse activation (il faudra utiliser Adrenaline ou ARK).

Conclusion

Pour résumer, ReStore n’est ni plus ni moins que la renaissance du PS Store sur PS Vita et PS TV. Ce plugin va certainement devenir un must-have sur les PS Vita sous HENkaku.

Quant à ReNpDrm, il sera surtout utile aux possesseurs de PS Vita hackée dont le compte a été désactivé. Pour les autres, bien que le risque de bannissement soit quasi nul (nul pour le moment), il est tout de même déconseillé d’utiliser la fausse activation, surtout avec votre compte principal. Dans tous les cas, ni moi, ni l’auteur CelesteBlue, ni Custom Protocol ne pourront être tenus responsables en cas de bannissement.

Et la petite info de la fin, pour les curieux, sachez que les deux plugins se chargent de deux choses distinctes :

  • restore.suprx patche SceStore / SceSettings / SceShell ;
  • renpdrm.skprx patche SceNpDrm.

Tutoriel

Vous l’aurez deviné si vous avez bien lu la présentation ci-dessus : il va tout simplement falloir activer 2 plugins ! Commençons sans plus attendre.

Pré-requis

Téléchargements

Téléchargez les deux fichiers ci-dessous :

Bouton télécharger

ReStore (fichier « SUPRX »), par CelesteBlue
Lien miroir

Bouton télécharger

ReNpDrm (fichier « .SKPRX »), par CelesteBlue
Lien miroir

Transfert des fichiers

Si vous savez déjà comment transférer des fichiers de votre PC vers votre PS Vita, vous pouvez utiliser la méthode de votre choix. Si vous venez juste de hacker votre console, suivez les étapes que nous allons vous décrire juste en dessous.

Tout d’abord, ouvrez l’application officielle « Paramètres ». La seconde ligne devrait afficher « Paramètres de HENkaku », sélectionnez-la. Cochez ensuite l’option « Autoriser l’installation de homebrews non sécurisés » (deuxième en partant du haut).

Fermez les paramètres et lancez maintenant le Molecular Shell. Appuyez sur la touche SELECT pour ouvrir le mode FTP.

Ouvrez maintenant votre client FTP préféré sur votre PC (dans notre cas, nous utiliserons FileZilla), et connectez-vous à votre PS Vita en renseignant les champs comme suit :

  • Hôte : tapez tout ce qui se trouve entre « ftp:// » et « :1337 » (dans notre exemple, ce serait 192.168.6.16) ;
  • Identifiant : laissez vide ;
  • Mot de passe : laissez vide aussi ;
  • Port : 1337

Dans notre exemple, l’hôte est 192.168.6.16 et le port est 1337

A ce stade, vous devriez avoir une fenêtre similaire devant vos yeux :

Cliquez sur l’image pour l’afficher en grand

La grande fenêtre en bas à droite liste les répertoires de votre PS Vita.

Si votre PS Vita est déjà activée, nous vous conseillons de sauvegarder dans un lieu sûr votre vrai fichier « act.dat ». Celui-ci se trouve dans « tm0:npdrm/ ».

Ouvrez le répertoire « ux0: », puis « tai ». Glissez-déposez les deux plugins que vous aviez téléchargés plus haut :

Placez les deux fichiers au bon endroit

Placez les deux fichiers au bon endroit

Activation des plugins

Éditez le fichier « config.txt » (sur FileZilla : clic droit puis « Afficher / Éditer »).

Modifiez le fichier « ux0:tai/config.txt »

L’éditeur de texte par défaut de votre système s’ouvrira.

 

Repérez la ligne « *KERNEL » et ajoutez en dessous la ligne suivante :

Repérez ensuite la ligne « *ALL » et ajoutez en dessous la ligne suivante :

 

Vous pouvez maintenant sauvegarder les modifications de votre fichier (en général via la combinaison de touches CTRL + S). Sur FileZilla, une petite fenêtre a dû s’afficher, vous demandant confirmation quant à l’enregistrement de vos changements : cliquez sur « Oui ».

Assurez-vous que le dossier « ux0:tai » n’existe pas ! Si c’est le cas, supprimez ou renommez-le.

Ouvrez le répertoire « ur0: », puis « tai ». Glissez-déposez les deux plugins que vous aviez téléchargés plus haut :

Placez les deux fichiers au bon endroit

Placez les deux fichiers au bon endroit

Activation des plugins

Éditez le fichier « config.txt » (sur FileZilla : clic droit puis « Afficher / Éditer »).

 

L’éditeur de texte par défaut de votre système s’ouvrira.

 

Repérez la ligne « *KERNEL » et ajoutez en dessous la ligne suivante :

Repérez ensuite la ligne « *ALL » et ajoutez en dessous la ligne suivante :

 

Vous pouvez maintenant sauvegarder les modifications de votre fichier (en général via la combinaison de touches CTRL + S). Sur FileZilla, une petite fenêtre a dû s’afficher, vous demandant confirmation quant à l’enregistrement de vos changements : cliquez sur « Oui ».

Attention : si vous utilisez NoNpDrm, pensez à le désactiver (en ajoutant un symbole « # » devant sa ligne dans le fichier « config.txt »).

Attention bis :

  • vérifiez si le répertoire « data » existe dans « ur0: », si non créez-le ;
  • vérifiez ensuite que le dossier « rif » existe dans le répertoire « ur0:data », si non créez-le également (de sorte à ce qu’il se trouve à « ur0:data/rif »).

Utilisation

Il vous suffit de redémarrer votre console en maintenant POWER enfoncé environ 3 secondes puis de toucher le bouton « Éteindre ». Rallumez votre appareil, attendez la reconstruction de la base de données, puis relancez HENkaku (voir notre tuto) si vous n’utilisez pas encore le Custom Firmware permanent Ensō.

Ouvrez l’application « Paramètres », puis sélectionnez l’option « PlayStation™Network ».

Quittez les « Paramètres » puis ouvrez Molecular Shell, et naviguez jusqu’à « ur0:data ». A l’intérieur devrait se trouver un fichier « renpdrm_log.txt ». Ouvrez-le, et vérifiez s’il est bien indiqué que le faux « act.dat » a bien été crée et que tout a été correctement spoofé.

Et… c’est tout ! Oui oui, vous ne rêvez pas, c’était aussi simple que cela. Essayez d’accéder au PlayStation Store : vous y aurez accès ! Essayez de jouer en ligne à Killzone Mercenary : vous y arriverez ! 😀

Alors, elle n’est pas belle la vie, quand on a une PS Vita en version 3.60 équipée de ReStore et ReNpDrm ? 😉

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les laisser en commentaire !

Encore merci à @CelesteBlue pour avoir répondu aux miennes ! <3