[MàJ] [WiiU] Guide du hack (pour les versions 5.5.0, 5.5.1 & 5.5.2)

Article paru initialement le 12/08/2017 à 17 h 30 min
Mis à jour le 22/08/2017 à 11 h 30 min – mise à jour pour les versions 5.5.0 et 5.5.2

Bonjour à tous !

Après avoir « réalisé » un guide sur comment pirater sa console Nintendo 3DS, je m’attaque à la Wii U. J’ai vu qu’il n’y avait quasiment aucun tuto Wii U sur le site, alors j’ai trouvé que ce serait sympa de faire un guide sur la Imanière de la pirater ! 😉

Évitez de quitter en plein milieu du guide, ou si vous devez réellement quitter, terminez la « Section » (ou la « Partie ») en cours. Prévoyez maximum 1 heure pour réaliser entièrement ce guide.

Bon guide !

Crédit montage : Windvern


Avant tout…

Qu’est-ce-que ce guide va installer sur ma console ?

Ce guide a pour but d’installer Coldboot Haxchi ou Mocha CFW sur une Wii U. Tous deux sont ce que l’on appelle des Custom Firmwares.

Qu’est-ce-qu’un CFW (Custom Firmware) ?

Un Custom Firmware (souvent abrégé « CFW ») vous permet d’utiliser des hacks plus avancés que ne vous permettent les homebrews userlands. Un homebrew userland, c’est un code non-signé par le producteur de la machine, qui ne peut pas modifier des fichiers de la console.

Un CFW peut être facilement installé sur une console Wii U en version 5.5.0/5.5.1/5.5.2.

Que puis-je faire avec un CFW ?

  • Jouer avec des disques/jeux dématérialisés d’une autre région que celle de votre console (region free) ;
  • Faire et lancer des backups (copies de jeux), modifier et restaurer des sauvegardes de jeux ;
  • Jouer à des jeux d’anciennes consoles en utilisant des émulateurs, comme les fameux émulateurs RetroArch ;
  • Installer des homebrews qui apparaîtront sur le menu Home ;
  • Dumper ses disques (faire des copies de ses jeux au format physique) ;
  • Pouvoir mettre à jour sa console sans crainte.

Qu’est-ce-qu’un Homebrew Launcher ?

Un Homebrew Launcher est un programme non-officiel (donc interdit par Nintendo) permettant de démarrer des homebrews (c’est logique en fin de compte vu son nom). Exécuter des homebrews sur votre console Wii U est 100 % gratuit et n’est pas illégal, cependant vous perdrez totalement la garantie de votre console.

  • Ce guide n’est pas compatible avec les consoles développeuses ;
  • Avant de commencer le guide, vous devez savoir les risques du hack. Chaque fois que vous modifiez votre système, il y a des risques potentiels de hard brick. Ils sont rares, mais possibles, faites bien attention à suivre à la lettre les indications de ce guide ;
  • Si vous suivez correctement ce guide, rien ne devrait être perdu (jeux installés, sauvegardes, NNID, etc…) ;
  • Ce guide est fonctionnel pour toutes les consoles Wii U en version 5.5.0/5.5.1/5.5.2, peut importe la région ;
  • Une carte SD en MBR (et non GPT !), de minimum de 16 giga-octets ;
  • Pour réaliser ce guide, votre carte SD devra être formatée en FAT32 et avoir une taille d’allocation de 64 kb si possible. Pour faire ceci, utilisez cet outil.

Partie I – Préparation

Explications

Cette partie consiste à préparer la carte SD pour l’installation de Coldboot Haxchi ou Mocha CFW. Donc, les étapes de cette partie consisteront à :

  • Ajouter des homebrews utiles et des fichiers essentiels à l’installation de Coldboot Haxchi/Mocha sur la carte SD ;
  • Bloquer les futures mises à jour de la console.

Pré-requis

Mise à jour (par @Wirus) : voilà un p’tit pack RTU pour vous simplifier la vie (de rien Trickster :P‏).

Voici ce que vous avez besoin de télécharger :

Ce dont vous avez besoin :

  • La carte SD de votre console Wii U à proximité ;
  • Une connexion Internet.

Section I – Préparation de la carte SD

Ne nommez pas votre carte SD « wiiu », car cela créera des problèmes !

Dans cette section, vous allez préparer avant tout la carte SD à l’installation de Coldboot Haxchi/Mocha CFW.

Insérez la carte SD dans votre PC, et faites les opérations suivantes :

  • Créez un dossier « wiiu » à la racine de votre carte SD ;
  • Créez un dossier « install » à la racine de votre carte SD ;
  • Copiez le contenu de l’archive « disc2app.zip » à la racine de la carte SD ;
  • Copiez le contenu de l’archive « hidtovpad-v0.xj.zip » à la racine de la carte SD ;
  • Copiez le contenu de l’archive « nnupatcher.zip » à la racine de la carte SD ;
  • Copiez le contenu de l’archive « wup_installer_gx2.zip » à la racine de la carte SD.

Copiez le dossier « apps » de l’archive « appstore15.zip » dans le dossier « wiiu ». Copiez/fusionnez le contenu des archives à la racine de la carte SD :

  • « homebrew_launcher.v1.4.zip » ;
  • « CBHC_v1.x.zip » ;
  • « Haxchi_v2.xu2.zip ».

Copiez le fichier « config.txt » dans ce dernier (le dossier « haxchi »). Dans le dossier « install », créez un dossier nommé « hbc », et déposez-y le contenu de l’archive « homebrew_launcher_channel.v2.1.zip ». Copiez le dossier « Wup_Installer_GX2 » de l’archive « WUP Installer GX2 » dans le dossier « install ».

Dans « wiiu/apps » :

  • Copiez-y le dossier « savemii » de l’archive « savemii.zip » ;
  • Créez un dossier « mocha » ;
  • Copiez-y le fichier « mocha.elf » de l’archive « mocha.v0.x.zip ».

Ré-insérez votre carte SD dans la console et démarrez-la.

Section II – Jeu NDS Virtual Console

Il y a deux méthodes pour installer un CFW et l’utiliser sur Wii U.

La première méthode consiste à démarrer BrowserHax et par la suite démarrer un CFW (en occurrence, Mocha). Par contre, vous devrez répétez cette opération à chaque démarrage de la console si vous optez pour cette méthode, ce qui est fortement déconseillé pour les utilisateurs en 5.5.2 puisque la faille BrowserHax sur cette dernière est très instable !

La seconde méthode consiste a télécharger un jeu NDS de la Virtual Console, par la suite le modifier et permettre de démarrer un CFW automatiquement au démarrage de la console. Je recommande fortement cette méthode, surtout pour les utilisateurs en 5.5.2 ! Le jeu NDS devra en revanche être acheté avec vos sous !

Si vous ne souhaitez pas utiliser la méthode NDS, sautez cette section.

Voici la liste des jeux NDS compatibles avec la faille :

Si vous avez déjà une copie de Brain Age sur votre console et que vous souhaitez l’utiliser, supprimez-la et retéléchargez le jeu depuis le Nintendo eShop. Il existe deux versions de Brain Age, dont une qui n’est pas compatible avec la faille, et il est malheureusement impossible de savoir laquelle l’utilisateur possède. En le téléchargeant une nouvelle fois, la dernière et bonne version sera donc automatiquement téléchargée.

Section III – Bloquer les mises à jour

Note : la mise en place des DNS qui auront pour but de bloquer les mises à jour de la console bloqueront aussi l’accès au eShop. Notez qu’avec le homebrew « NNU-Patcher », il sera possible d’y accéder.

Dirigez-vous vers les paramètres de la console. Lorsque vous y serez, appuyez sur « Internet ». Appuyez sur « Se connecter à Internet », puis ensuite sur la touche [X].

Appuyez sur la connexion W-iFi que votre console utilise. Appuyez ensuite sur « Modifier les paramètres », dirigez-vous alors vers la deuxième page et appuyez sur « DNS ». Appuyez sur « Entrée manuelle » et renseignez les DNS suivants :

  • DNS primaire : 168.235.092.108
  • DNS secondaire : 081.004.127.020

Appuyez sur « OK » (ne testez pas la connexion Internet, cela est inutile) et quittez les paramètres de la console.


Partie II – Homebrew Launcher

Explications de la Partie II – Homebrew Launcher

Cette partie est la plus importante du guide. Vous allez accéder au Homebrew Launcher ! Cela se fait par Internet, il suffit d’entrer un lien dans le navigateur pour le démarrer (sans les fichiers de la section précédente, cela ne fonctionnera pas).

Section I – Préparation du navigateur

Démarrez le navigateur Internet de votre console Wii U. Dans le navigateur, allez dans les options :

  • Sélectionnez « Effacer les données de sauvegarde » ;
  • Appuyez sur « Effacer » et confirmez.

Cela supprimera vos favoris, historiques, etc. Mais permettra à la faille BrowserHax de fonctionner avec un taux de 100 % (sauf pour les consoles en 5.5.2.

Section II – Accéder à BrowserHax

Sélectionnez le bon onglet en fonction de la version du firmware de votre Wii U :

Entrez cette URL dans la barre de recherche : « http://loadiine.ovh ». Je vous recommande de mettre en favori cette adresse, pour que ce soit plus simple pour plus tard dans le guide.

Assurez vous que « Homebrew Launcher 1.4 (5.5.0 – 5.5.1) » est sélectionné dans la liste défilante rectangulaire, puis appuyez sur « √ Set my automation ».

  • Cela peut prendre plusieurs essais (si la console freeze, redémarrez-la) ;
  • Si cela ne fonctionne toujours pas, réinitialisez les données du navigateur une seconde fois ;
  • Sur certaines consoles, il faut sélectionner « Homebrew Launcher 1.3 (5.5.0 – 5.5.1) » plutôt que « Homebrew Launcher 1.4 (5.5.0 – 5.5.1) » !

Vous devriez normalement vous retrouvez nez à nez devant le Homebrew Launcher !

Aussi étrange que cela puisse paraître, ouvrir les rideaux dans le navigateur (en appuyant sur la touche [X]) augmente le taux de réussite pour la version 5.5.2 ! Donc je vous conseille de le faire.

Entrez cette URL dans la barre de recherche : « http://u.drg.li/ ». Je vous recommande de mettre en favori cette adresse, car nous nous en servirons à nouveau dans le tutoriel. Sélectionnez le numéro « 2 » sur la page pour que l’exploit démarre.

  • Cela va vous demander beaucoup d’essais (si la console freeze, redémarrez-la) ;
  • Si cela ne fonctionne toujours pas, réinitialisez les données du navigateur une seconde fois.

Les prochaines parties du guide consisteront à installer le CFW sur votre console :

  • Si vous avez acheté un jeu NDS , poursuivez vers la « Partie Haxchi » ;
  • Sinon, suivez la Partie « Mocha CFW » (peu recommandé en 5.5.2).

Partie Haxchi

Explications de la Partie Haxchi

Cette partie va vous guider pour procéder à l’installation de Haxchi. Haxchi est un hack qui permet de modifier le contenu d’un jeu Nintendo DS légitime (acheté/obtenu officiellement) de la Virtual Console pour lui permettre de démarrer des homebrews sur la carte SD ou de démarrer sur le menu Home avec les modifications des CFWs.

Comme dit précédemment, ce Custom Firmware est supposé démarrer automatiquement au démarrage de la console, cependant nous nous y attarderons seulement à la prochaine partie, celle-ci étant exclusivement dédiée à l’installation de Haxchi.

Instructions de la Partie Haxchi

Ce dont vous avez besoin :

  • Une copie légitime d’un jeu NDS de la Virtual Console (achetée plus tôt) ;
    • N’installez pas le jeu sur un support USB !
    • Le jeu ne pourra plus être utilisé après ce processus.

Démarrez le homebrew nommé « Haxchi – Haxchi Installer ». Sélectionnez le jeu NDS prêt pour être hacké avec la touche [A]. Lisez attentivement les avertissements qui sont affichés, et procédez avec la touche [A] pour installer.

Lorsque tout sera terminé, démarrez votre jeu NDS modifié qui est désormais nommé « Haxchi » sur le menu Home. Après le démarrage, la console devrait démarrer dans le SysNAND mais qui a subi quelques modifications.

Je vous conseille de continuer vers la partie suivante « Coldboot Haxchi » afin que le Custom Firmware puisse démarrer automatiquement au démarrage de la console. Vous pouvez toutefois seulement garder Haxchi mais cela ne vous avance à rien.

Partie Coldboot Haxchi

Explications de la Partie Coldboot Haxchi

Cette partie permettra le démarrage automatique du CFW Coldboot Haxchi, depuis Haxchi. Ce CFW démarre automatiquement au démarrage de la console (au contraire de Mocha CFW) !

Instructions de la Partie Coldboot Haxchi

Quelques instructions avant de débuter cette partie…

Lisez bien attentivement toutes les instructions ci-dessous, au risque de bricker votre console Wii U !

  • Vous devez avoir Haxchi installé sur votre console pour procéder à la suite ;
  • Le jeu Nintendo DS doit absolument être situé dans la mémoire de la console ;
  • Votre jeu NDS sur lequel vous avez installé doit être légitime ;
  • Avant l’installation de Coldboot Haxchi, vous devez impérativement retirer TOUT support USB.

Après avoir suivies toutes les directives ci-dessus, démarrez Haxchi et appuyez longuement sur la touche [A], jusqu’à temps que le Homebrew Launcher démarre.

Rendez-vous dans le Homebrew Launcher, démarrez le homebrew « CBHC – Coldboot Haxchi Installer ». Dans CBHC, sélectionnez le jeu Nintendo DS avec Haxchi désormais installé. Lisez ATTENTIVEMENT toutes les instructions, et appuyez sur la touche [A].

  • Les instructions se rapportent principalement à celles énumérés plus haut dans les instructions.

Lorsque l’installation sera terminée, vous devriez normalement redémarrer sur le menu Home. Éteignez alors la console et reconnectez tous vos supports USB précédemment retirés de la console Wii U. Rallumez-la ensuite.

  • Si le menu rapide est activé, allez directement dans le menu Wii U.

Si l’exploit a fonctionné, un menu avec de nombreuses options devrait apparaître. Modifiez « Autoboot: Disabled » pour « Autoboot: System Menu » en appuyant sur la touche [A]. Après avoir modifié cette option, appuyez sur « Boot System Menu » avec la touche [A].

Redémarrez la console Wii U pour vous assurer que l’exploit a bien fonctionné. Sur le menu Home, il devrait y avoir un icône nommée « DON’T TOUCH ME » (je crois que c’est assez explicite) avec un signe danger. C’est votre ancien jeu Nintendo DS ! Pour rester safe, créez un répertoire nommé « NE PAS TOUCHER » dans lequel vous glisserez la fameuse icône, puis déplacez ce dossier à la dernière page du menu Home.

Voici quelques avertissements à retenir, au risque de bricker à coup sûr votre votre console :

  • Ne jamais désinstaller le jeu le jeu Nintendo DS sur lequel CBHC est installé !
  • Ne jamais ré-installer depuis le Nintendo eShop le jeu Nintendo DS sur lequel CBHC est installé !
  • Ne jamais copier CBHC sur le support USB !
  • Ne jamais supprimer le NNID avec lequel vous avez téléchargez le jeu Nintendo DS piraté !
  • Ne jamais formater votre console Wii U avec CBHC installé !

Pour désinstaller CBHC, retournez dans le homebrew « CBHC – Coldboot Haxchi Installer » et appuyez sur la touche [B]. Tous les avertissements écrits plus haut ne seront alors plus à prendre en compte après la suppression de CBHC.

Partie Mocha CFW

Explications de la Partie Mocha CFW

Si vous avez lu ce qu’est un CFW au début du guide, vous devriez savoir ce que Mocha va permettre à l’utilisateur. Comme dit un peu plus haut, pour obtenir toutes ces permissions, vous devrez démarrer à chaque fois manuellement le CFW via le Homebrew Launcher à chaque redémarrage de la console.

Instructions de la Partie Mocha CFW

Dans le Homebrew Launcher (si vous l’aviez quitté, ré-effectuez les étapes « loadiine.ovh » ou « u.drg.li/ » de l’étape précédente), démarrez le homebrew nommé « mocha.elf ».

Le CFW devrait démarrer, et afficher un menu très simpliste en écriture blanche sur fond noir. Utilisez les croix directionnelles [Pad] pour naviguer dans le menu, et régler les fonctionnalités pour qu’elles soient identiques à celles ci-dessous :

  • Config view mode: default
  • Skip this menu on launch: on
  • Show launch image: on
  • Don’t relaunch OS: off
  • Launch System Menu: on
  • RedNAND: off

Lorsque vous aurez terminé, appuyez sur la touche [A] pour confirmer et quitter. Votre console devrait démarrer sur le menu Home, avec le Custom Firmware Mocha activé !

Dirigez-vous maintenant vers la Partie III – Homebrew Launcher (chaîne).


Partie III – Homebrew Launcher (chaîne)

Explications de la Partie III – Homebrew Launcher (chaîne)

Cette partie vous permettra de démarrer le Homebrew Launcher (ainsi que WUP Installer GX2) depuis le menu Home !

Instructions de la Partie III – Homebrew Launcher (chaîne)

Lancez le Homebrew Launcher :

  • Homebrew Launcher (web) : Démarrez Mocha CFW tout d’abord, et ensuite retournez dans le Homebrew Launcher ;
  • Haxchi : Démarrez-le pune première fois sans toucher à rien puis démarrez-le une seconde fois en appuyant sur la touche [A] ;
  • Coldboot Haxchi : Lorsque la console démarrera, appuyez sur la touche Home pour accéder à un menu et sélectionnez « Boot Homebrew Launcher ».
Si WUP Installer GX2 crashe avec l’erreur « DSi Exception Has Occurred », éteignez juste la console et recommencez.

Rendez-vous dans le Homebrew Launcher, démarrez le homebrew « WUP Installer GX2 ». Lorsque vous y êtes, sélectionnez « Homebrew Channel/Launcher » et appuyez sur « Install » et confirmez en appuyant sur « Yes ». Sélectionnez « NAND » pour la destination, afin de l’installer sur le menu Home.

Faîtes la même chose pour le homebrew « WUP Installer GX2 », mais :

  • Si vous prévoyez d’installer des jeux sur la mémoire de la console (espace moins grand), sélectionnez pour destination « NAND » ;
  • Si vous prévoyez d’installer des jeux sur un support USB, sélectionnez pour destination « USB ».

Lorsque l’opération est terminée, appuyez sur la touche Home deux fois pour retourner au menu Home.


Félicitations, vous venez tout juste de pirater votre console Wii U ! N’hésitez pas à consulter la petite liste de choses que vous pouvez désormais réaliser avec votre CFW au début du tuto. 😉 Voici quelques informations cruciales à savoir :

  • Si vous avez Mocha CFW, n’oubliez pas que vous devez l’activer à chaque démarrage de la console depuis le Homebrew Launcher ;
  • Vous pouvez désormais démarrer WUPInstaller ou le Homebrew Launcher depuis le menu « Home » (vous devez activer Mocha CFW avant de les utiliser si vous avez choisi ce dernier) ;
  • Déplacez le logiciel WUPInstaller GX2 vers un support USB (depuis les gestions de données, dans les paramètres de la console) si vous voulez pouvoir installer des logiciels sur des supports USB (ce qui est fortement conseillé) ;
  • Je vous recommande de faire un backup (une copie) de votre NAND (Section facultatives) ;
  • L’accès à l’eShop sera bloqué, donc dorénavant vous devrez démarrer le homebrew « nnu-patcher » afin de faire fonctionner l’eShop (peut-importe le CFW que vous avez choisi).

Voilà !

J’ajouterai par le biais des mises à jour des sections sur la façon d’utiliser les homebrews listés au début du guide (WUPInstallerGX2, disc2app, etc.), j’ajouterai aussi comment pirater le mode vWii bientôt ET comment désinstaller le CFW.

Bon hack ! 🙂


Sections facultatives

Backup du NAND

Explications de la section Backup du NAND

Cette section vous permettra de créer un backup du NAND (la mémoire et tout) de votre console sur une carte SD, ce qui vous permettra de restaurer votre console si un brick survient.

Ce processus peut prendre plusieurs heures, cela dépend de plusieurs facteurs. Assurez-vous donc d’avoir du temps devant vous, de mettre votre console à l’abri pour éviter que vos cousins, enfants, neveux, parents ou que sais-je n’annulent l’opération par inadvertance, et enfin priez pour qu’une panne de courant n’intervienne pas en plein milieu ! 😛

  • Si vous avez une console blanche (modèle de 8 Go), la carte SD devra avoir une capacité de stockage minimale de 16 Go ;
  • Si vous avez une console noire (modèle de 32 Go), la carte SD devra avoir une capacité de stockage minimale de 64 Go.

Note : Si vous êtes un utilisateur de Mocha CFW, ne démarrez pas ce dernier ; sinon le homebrew « Wii U NAND Dumper » (celui qu’on va utiliser à l’instant) buggera.

Instructions de la section Backup du NAND

Éteignez votre Wii U si elle est allumée, retirez-y la carte SD et insérez-la dans votre ordinateur. Copiez/fusionnez le contenu de « nanddumper.zip » à la racine de la carte SD. Ré-insérez la carte SD dans la console Wii U. Démarrez cette dernière, lancez ensuite le Homebrew Launcher et exécutez le homebrew « nanddumper ».

Une fois dans nanddumper, un menu où des options sont ajustables devrait être accessible, mettez tout sur « Yes » :

  • Dump SLC (528MB): yes
  • Dump SLCCMPT (528MB): yes
  • Dump MLC (8GB/32GB): yes
  • Dump OTP (1KB): yes
  • Dump SEEPROM (1KB): yes

Appuyez sur la touche [A] pour lancer le processus, qui peut pour rappel prendre plusieurs heures.

Lorsque le dump sera terminé, la console devrait normalement redémarrer automatiquement. Après ce redémarrage, éteignez votre console, insérez la carte SD de cette dernière dans votre ordinateur et copiez les fichiers apparus à la racine (slc.bin, slccmpt.bin, otp.bin, seeprom.bin et mlc.bin.part) vers un endroit sûr de votre ordinateur (ou de votre disque dur externe, ou de votre cloud, ou de ce que vous voulez mais gardez-les en sécurité !).

Désinstallation du CFW

Explications de la section Désinstallation du CFW

Cette section vous permet de désinstaller le Custom Firmware (peut-importe lequel) si vous n’en voulez plus.

Instructions de la section désinstallation du CFW
Cas 1 – Si vous avez CBHC

Commencez par démarrer le Homebrew Launcher, et ensuite démarrez le homebrew « CBHC – Coldboot Haxchi Installer ». Sélectionnez avec la touche [A] le jeu Nintendo DS sur lequel CBHC est installé. Lisez les avertissements affichés à l’écran, et appuyez sur la touche [B] pour désinstaller CBHC.

Lorsque l’opération sera terminée, le logiciel vous retournera directement au menu Home. Redémarrez alors votre console Wii U. Accédez à la « Gestion des données » depuis le menu des « Paramètres Wii U », supprimez le jeu Nintendo DS sur lequel CBHC était précédemment installé et allez le retélécharger depuis le Nintendo eShop (si vous souhaitez y rejouer).

Cas 2 – Si vous avez Haxchi (seulement Haxchi)

Accédez à la « Gestion des données » depuis le menu des « Paramètres Wii U », supprimez le jeu Nintendo DS sur lequel Haxchi est installé et allez le retélécharger depuis le Nintendo eShop (si vous souhaitez y rejouer).

Cas 3 – Si vous avez Mocha CFW

Retirez le lien pour accéder à BrowserHax de vos favori.

Vous pouvez supprimer les fichiers de votre carte SD qui ont été ajoutés dans le cadre du tuto, excluant les dossiers « DCIM » et « private ».