[Vita] TUTO – Installer et utiliser le TN-C en 3.36 (Numblast)

Vous l’attendiez tous impatiemment : voici le tutoriel (extrêmement court) pour installer le TN-C grâce au jeu Numblast ! Asseyez-vous confortablement sur votre canapé, téléchargez si ce n’est déjà fait les fichiers du TN-C (version 3), munissez-vous de votre PS Vita et allons-y !

Voici à quoi ressemble le TN-C... Séduisant, n'est-ce pas ?

Voici à quoi ressemble le TN-C… Séduisant, n’est-ce pas ?


0. TN-C ? Késako ?

Le TN-C est un eCFW présentant de nombreux avantages par rapport au VHBL : pour ceux qui auraient donc déjà installé ce dernier sur le jeu Numblast (comme je l’avais conseillé sur mon tutoriel pour installer le VHBL), je vous conseille de le supprimer puis de re-transférer le jeu sur votre console.

En plus de pouvoir, bien évidemment, lancer tous les homebrews PSP sans exception contrairement au VHBL qui possède une liste de homebrews compatibles, il est aussi possible de lancer des ISO PSP (copies de jeux) ainsi que des jeux PS One, bien qu’il y ait encore une incompatibilité avec le son qui subsiste pour ces derniers.

Tenté ? Si oui : suivez le guide !


I. Pré-requis :

  • 7zip ou WinRar pour gérer les archives zip, évidemment ;
  • Le jeu Numblast (ou Qrutron pour les comptes japonais) ;
  • C’est tout ! 😀
Il faut également que vous ayez déjà installé Numblast sur votre PS Vita, et je vous conseille de copier le jeu sur votre ordinateur avant que Sony ne le patche (si ce n’est pas déjà fait).

II. Installation du kexploit (TN-C) sur sa PS Vita :

Trouvez dans le dossier de Téléchargements de votre ordinateur l’archive “FW336_Numblast(Qruton)_TN-C_v3.zip”, et extrayez son contenu (soit sur le bureau, soit directement dans le dossier où vous vous situez). Un nouveau répertoire du nom de “cef660tnc” devrait être apparu : rendez-vous dedans pour tomber nez à nez sur deux autres dossiers (décidément, ça n’en finit plus) et plusieurs fichiers texte sans réelle importance.

Screenshot TN-C dossier cef660tnc

Screenshot du dossier cef660tnc

Vu qu’on ne cherche qu’à installer les fichiers du kexploit, soit du TN-C, sur la PS Vita, on ne prêtera pas attention au dossier “SOURCE CODE” ni aux 4 fichiers txt (vous pouvez donc le supprimer sans crainte). Rendez-vous ensuite dans le dossier SAVEDATA, puis ouvrez l’archive correspondant à la région enregistrée sur votre compte SEN (PSN) :

  • FW336_Numblast_EU_TN-C_v3.zip si vous possédez un compte Européen ;
  • FW336_Numblast_US_TN-C_v3.zip si vous possédez un compte Américain ;
  • FW336_Qruton_JP_TN-C_v3.zip si vous possédez un compte Japonais ;
  • FW336_Numblast_AS_TN-C_v3.zip si vous possédez un compte d’une autre région (Australien, par exemple).

Deux dossiers (encore) devraient être renfermés à l’intérieur : un finissant par SAVEDATA, un autre par KEXPLOIT. Glissez ces deux dossiers (ou extrayez-les) dans le dossier “PS Vita/PSAVEDATA/Suite de chiffres et de lettres”, le dossier “PS Vita” se trouvant normalement dans “Documents”. Si vous ne souvenez plus de son emplacement, vous pouvez toujours ouvrir l’Assistant du Gestionnaire de Contenu via un clic droit sur la petite bulle en bas à droite de votre ordinateur, puis en sélectionnant “Paramètres”.

Les deux sauvegardes du TN-C...

Les deux sauvegardes du TN-C…

Branchez maintenant votre PS Vita à votre ordinateur, puis allez dans “Gestionnaire du Contenu -> Copier du Contenu -> PC vers PS Vita -> Applications -> Données sauvegardées -> PSP/Autres” afin de copier les deux sauvegardes Numblast présentes. La copie effectuée, il ne vous reste plus qu’à lancer Numblast et le tour est joué : le TN-C se lance !


III. Utilisation du TN-C :

Si vous utilisiez jusqu’à présent le VHBL, vous ne devriez normalement trouver aucun de vos homebrews. C’est normal, car c’est le contenu du dossier “ms0:/PSP/GAME” qui est affiché, et non pas “ms0:/PSP/VHBL”. Je vous conseille donc d’installer avant tout l’utilitaire PSP Filer (ou tout autre explorateur de fichiers) sur votre PS Vita, afin de pouvoir déplacer tous vos homebrew du dossier “VHBL” vers “GAME”.

Nous allons voir dans cette 3e et dernière étape comment installer un homebrew, supprimer un homebrew, installer un ISO ou CSO et enfin modifier quelques paramètres du TN-C.

3.1) Installer un homebrew :

Dans mon exemple, je vais installer plusieurs homebrews : PSP Filer évidemment, pour avoir un accès rapide à tous mes fichiers, Geometry Wars, un portage du célèbre jeu Xbox, ainsi que Ad Hoc File Transfer 0.7 FR, pour transférer du contenu de ma PSP vers ma PS Vita simplement.

Ouvrez l’archive contenant votre homebrew : si vous tombez sur un dossier “PSP”, il vous suffit de le transférer vers le dossier NPEG00011KEXPLOIT (pour les comptes européens), si en revanche vous tombez directement sur le dossier de l’homebrew, créez dans votre répertorie NPEG00011KEXPLOIT un dossier PSP, puis à l’intérieur un dossier GAME, puis transférez-y votre homebrew. En clair, il faut que vous ayez dans votre sauvegarde un dossier “PSP/GAME/NomDuHomebrew/EBOOT.PBP”.

Vérifiez bien que le chemin vers le homebrew soit "PSP/GAME/NomDuJeu"

Vérifiez bien que le chemin vers le homebrew soit “PSP/GAME/NomDuJeu”

Une fois ceci fait, cliquez droit sur ce dossier “PSP” pour trouver l’option “7zip -> Ajouter à l’archive…”.

Cliquez droit -> 7zip -> Ajouter à l'archive...

Cliquez droit -> 7zip -> Ajouter à l’archive…

Nommez votre archive “NOMDUJEU.ZIP”, en prenant soin de tout écrire en majuscule et d’avoir un niveau de compression nul.

Paramètres de votre archive

Paramètres de votre archive

Vous pouvez maintenant supprimer le dossier PSP pour laisser place à un autre homebrew, et ainsi de suite…

Le dossier KEXPLOIT dans lequel il faut placer ses homebrews

Le dossier KEXPLOIT avec 3 homebrews prêts à être installés

Connectez votre PS Vita à votre ordinateur, rendez-vous jusqu’à “Gestionnaire du Contenu -> Copier du Contenu -> PC vers PS Vita -> Applications -> Données sauvegardées -> PSP/Autres”, copiez la sauvegarde “KEXPLOIT” en acceptant d’écraser les fichiers, puis lancez le TN-C. Les jeux prêts à l’installation sont affichés en premier dans le menu.

Les 3 homebrews parés à l'installation !

Les 3 homebrews parés à l’installation !

Il ne vous plus qu’à appuyez sur la touche “Croix” sur l’un d’eux, et d’accepter l’extraction de fichiers.

Oui, je le veux !

Oui, je le souhaite !

Patientez durant l’extraction des fichiers…

La phase "passive" avant de pouvoir se lancer sur son homebrew

La phase “passive” avant de pouvoir se lancer sur son homebrew

Bon hack ! 8D

3.2) Supprimer un homebrew :

Rassurez-vous, là c’est tout simple : suffit d’appuyer sur la touche “Triangle” devant l’un de vos homebrews. Fastoche, hein ?

3.3) Installer un ISO/CSO :

Les étapes sont rigoureusement identiques à celles pour installer un homebrew, sauf qu’il ne faudra pas créer de dossier PSP ou quoi que ce soit, mais directement placer le fichier ISO ou CSO dans une archive dont le nom doit faire 8 caractères, cette archive devant se situer évidemment dans la sauvegarde du KEXPLOIT.

3.4) Modifier quelques paramètres :

Appuyez sur le bouton “Carré” pour dévoiler une liste de paramètres :

Paramètres du TN-C

Paramètres du TN-C

  • Nickname : modifier votre pseudonyme ;
  • Button Assig : modifier le bouton de validation (“Croix” par défaut, mais interchangeable en “Cercle”) ;
  • CPU Speed : modifier la vitesse CPU ;
  • ISO Driver : modifier le mode ISO, le “Inferno” (proposé par défaut) étant le meilleure car apportant une compatibilité et une vitesse améliorés ;
  • Hide CFW Folders : cacher les dossiers de Custom Firmwares ;
  • Exit Button 1 : assigner une première touche pour quitter le TN-C (par défaut “START”) ;
  • Exit Button 2 : assigner une seconde touche pour quitter le TN-C ;
  • Exit Hold Duration : le temps nécessaire pour quitter l’application (par défaut : “2 secondes”, il faut donc maintenir “START” 2 secondes pour quitter le TN-C) ;
  • Show PIC1 : montrer les PIC1 (les images en arrière-plan des homebrews et jeux).

Ce tutoriel touche à sa fin, j’espère qu’il vous aura été utile ! 🙂 N’hésitez pas à le commenter, que ce soit pour poster votre ou vos problème(s)/question(s) que pour nous complimenter. N’oubliez pas non plus que c’est grâce à vos lectures et vos commentaires que nous continuons tout ce travail ! 8)