[CCPT] Concept Protocol n°2 – L’Arduibag, le sac à dos pour cycliste

Concept Protocol est une rubrique hebdomadaire mettant en avant tous les mercredis un projet hardware (donc matériel, et non logiciel) innovant et/ou insolite. N’hésitez pas à nous contacter par mail si vous trouvez une réalisation qui mériterait un article à son sujet. 😉

Saviez-vous que les accidents de vélo étaient 26 à 48 fois plus nombreux que ceux en voiture ? Peut-être que non, quoiqu’il en soit vous devriez savoir que conduire un vélo sur une route est beaucoup plus dangereux que conduire une voiture. Les raisons sont multiples, mais c’est surtout la faible « visibilité » des cyclistes qui en est la cause principale (bien que cela ne sert pas d’excuse devant le tribunal aux conducteurs non-vigilants ayant renversé des cyclistes).

Si divers projets avaient vu le jour pour tenter de résoudre ce problème, comme Cyclee par exemple, les Français Michaël D’Auria et Stéphane De Graeve ont eu la bonne idée de créer et surtout concrétiser leur projet de sac à dos connecté et open-source appelé l’Arduibag. Explications plus bas !

Il déchire mon sac, hein ?

Il déchire mon sac, hein ?


L’Arduibag est composé d’un sac à dos sur lequel est fixé un écran à LEDs ainsi que d’un petit joystick montable sur le guidon d’un vélo. Dans le sac à dos se trouvent plusieurs composants, tels qu’une matrice Adafruit pour les LEDs, un Bluno (une carte compatible Arduino embarquant Bluetooth 4.0) et une batterie. Tout ça est connecté en Bluetooth au joystick, qui est imprimable via le modèle 3D fournit sur le site et que l’on peut fixer à n’importe quel guidon.

On peut choisir entre les modes « Jour » et « Nuit », le mode « Nuit » étant sensiblement le même à la différence près qu’il affiche toujours quelque chose pour rendre le cycliste voyant. Si l’on oriente le joystick à droite ou à gauche, une flèche du même sens s’affiche sur le petit écran du sac à dos. Si on le pousse vers le haut, un message de remerciement apparaît, tandis que si on le pousse vers le bas, un message de stop est affiché. Bref, l’utilisation est on-ne-peut-plus simple !

Les auteurs de l’Arduibag promettent d’améliorer leur projet qui reste encore très perfectible, malheureusement. À commencer par une réduction du nombre/de la place des batteries présentes dans le sac. Les internautes ont également soulevé quelques problèmes et suggéré des corrections, comme par exemple un démarrage automatique en mode « Nuit » pour ne pas démarrer à l’aveuglette, une protection Waterproof pour les temps de fortes pluies, une méthode plus simple pour allumer/éteindre l’engin (nécessite actuellement d’ouvrir le sac), intégrer un petit écran de commande à côté du joystick afin de vérifier ce qui est envoyé, remplacer la couleur bleue des animations (rappelons qu’il est interdit par la loi d’avoir des feux de position de couleur bleue, ces derniers étant réservés aux urgences de police, pompiers, hôpitaux…).

Bref, le concept est en tout cas vachement sympa et on se demande pourquoi personne n’y a pensé avant. Si vous êtes cycliste, que vous avez une imprimante 3D et le matos nécessaire, vous pouvez vous rendre sur le site officiel d’Arduibag pour créer vous-même un superbe sac qui ne manquera ni d’originalité ni d’utilité. 😉