[Vita] [3DS] [Wii] mGBA supporté officiellement par son développeur

Il y a plus de 6 mois, le développeur endrift publiait une version instable de son homebrew mGBA pour PS Vita, un émulateur de la célèbre console de Nintendo, le Game Boy Advance. Cette version permettait le lancement de la plupart des jeux disponibles sur la console mais non sans mal car souffrant de bugs, d’instabilité…

Screenshot de Metroid Fusion sur mGBA

Screenshot de Metroid Fusion sur mGBA


Après cette version alpha, le développeur n’en avait plus publié une seule et avait continué l’amélioration de son émulateur sur les autres plateformes, c’est à dire sur Windows, Mac et Linux.

mGBA-mac

mGBA tournant sur Mac

Cependant, endrift a décidé de passer à la vitesse supérieure en proposant la version 0.4 supportant officiellement la PS Vita mais également la 3DS et la Wii. Entendez par là que dès qu’il y aura une mise à jour elle sera disponible aussi pour ces consoles !

On retrouve en plus de cette nouveauté, un changelog très fourni apportant son lot de fonctionnalités supplémentaires, malheureusement toutes les fonctionnalités citées ne sont pas forcément présentes pour toutes les versions. Par exemple, on ne peut toujours pas profiter des codes de triches sur PS Vita…

Changelog

  • Support officiel des versions pour la Nintendo 3DS, Wii, et la PlayStation Vita ;
  • Visualisation Entrée/Sortie ;
  • Lancement à partir d’image multi boot ;
  • Personnalisation de l’enregistrement au format GIF ;
  • Libretro : support des codes de triches ;
  • Support pour les shaders GLSL ;
  • Visualisation des information de la ROM ;
  • Support des fichiers de triches VBA-style ;
  • Les sauvegardes contiennent la date de création de celle-ci ;
  • Clef autofire ;
  • Libretro : possibilite de bloquer les commandes opposées ;
  • Utilisation du cœur OpenEmu pour OS X ;
  • Libretro : Paramètres pour utiliser le BIOS et passer l’intro ;
  • Libretro : La boucle de retrait inactif est paramétrable ;
  • Implémentation d’un compteur pour les sprites ;
  • Fenêtres des paramètres unifiées et clarifiées ;
  • Ajout d’un paramètre pour mettre en pause quand l’émulateur n’est pas en premier plan ;
  • Les chemins pour les sauvegardes, les jeux et les captures d’écrans sont configurables ;
  • Contrôleur hotplugging ;
  • Possibilité de stocker les sauvegardes et activer les codes de triches à l’intérieur des sauvegardes ;
  • Corrections de divers bugs.

Sur PS Vita, le menu a changé en proposant enfin un explorateur de fichier avec un aperçu de l’heure et de la batterie.

On peut maintenant naviguer dans les fichiers de la console

On peut maintenant naviguer dans les fichiers de la console

On appuyant sur  en jeu, on peut accéder à plusieurs paramètres pour sauvegarder, charger une sauvegarde, prendre une capture, quitter le jeu ou le redémarrer et bien d’autres options plus poussées.

Des options basiques d'émulateurs

Les options “basiques” de l’émulateur

Dans cette dernière, on retrouve la possibilité de modifier son frameskip, d’afficher le framerate (images par seconde), de chercher le BIOS ou de modifier son chemin d’accès, de changer les contrôles et de mode d’affichage.

Après avoir fait un test avec Pokémon : Version Émeraude nous sommes assez mitigés, en effet même si le jeu fonctionnait parfaitement, l’émulateur souffrait toujours de problèmes de rendu sonore.  De plus, le programme a planté sans prévenir, ce qui n’est franchement pas amusant quand on sait la procédure à effectuer pour lancer un homebrew natif sur PS Vita…

gba-psvita-psp-pokémon-émeraude

GBA, PSP et PS Vita sur Pokémon : Version Émeraude

Malheureusement, même si l’émulateur s’améliore de version en version, il reste bien moins performant et propose moins de fonctionnalités par rapport à gpSP qui se lance à partir du VHBL ou d’un eCFW. Mais il a le mérite d’exister et c’est le seul émulateur Game Boy Advance exploitant Rejuvenate sur PS Vita.

Quoiqu’il en soit, si son auteur proposait les mêmes fonctionnalités que celles disponibles sur les ordinateurs, on pourrait obtenir un très bon émulateur de GameBoy Advance pour PS Vita. Espérons donc qu’il continue de soutenir son projet le plus longtemps possible !


Petit guide (version PS Vita)

Il faut que vous sachiez au moins comment lancer Rejuvenate, un Hello World pour PS Vita qui utilise l’exploit PSM. Si vous avez compris le fonctionnement et que tous vos fichiers sont prêts, téléchargez mGBA.

Ouvrez le PSM Dev Assistant sur votre console et connectez cette dernière à votre PC. Glissez-déposez le fichier mgba.velf sur votre fichier run_homebrew.bat. Vous devriez arriver sur le menu de démarrage de l’émulateur. Bon jeu !

Bouton télécharger

mGBA pour PS Vita
Lien miroir (archive .zip)

Bouton télécharger

mGBA pour Windows
Lien miroir (archive .zip)

Bouton télécharger

mGBA pour Mac OS X
Lien miroir (archive .zip)