[PC] Beat Rabbit : un Flappy Bird impulsif et propulsif

A l’heure où des jeux qui ont demandé des millions de financement, un budget pharaonesque et des mois de durs labeurs commencent à fleurir, des jeux simples mais addictifs codés en quelques jours commencent aussi à envahir notre monde. Chez Custom Protocol, c’est évidemment la seconde catégorie à laquelle on s’intéresse, et quand on parle de jeux “addictifs” il est quasiment impossible de ne pas nommer Flappy Bird vu l’engouement mondial qu’a crée ce mini-jeu, aujourd’hui supprimé par son auteur qui trouvait ce succès incontrôlable trop empoisonnant.

Beat Rabbit screenshot 1

Qui a dit que les lapins ne savaient pas voler ? Et qui a dit que les lapins oranges n’existaient pas ?

Evidemment, suite à sa suppression on a eu le droit à une pléthore de clones, qui ont essayé de surfer sur cette tendance. Certains ont réussi, d’autres pas, mais ce qui est sûr c’est que les petits développeurs amateurs n’ont pas manqué d’inventivité pour essayer de reprendre ce concept tout en y ajoutant une petite sauce bien à eux pour les démarquer de la foule de copiés-collés sans aucun intérêt. C’est le cas de Beat Rabbit, dont on va parler aujourd’hui.

Au cas où, extra-terrestre geek que vous êtes, vous ne connaissez pas le principe de Flappy Bird, c’est très simple : il suffit d’appuyer sur une touche ou son écran tactile pour faire “voler” une fois vers le haut son personnage (un oiseau, un lapin, un chat, un hippopotame, un axolotl, tout ce que vous voulez) et le faire passer entre les obstacles (tuyaux, arbres, scies, etc.), et bien entendu vu que d’après les lois de la gravité terrestre un corps au repos qui est en l’air tombe, eh bien notre personnage tombe si on ne tape pas à nouveau sur sa touche/son écran ! Vous saisissez ? Bien, maintenant parlons du concept de Beat Rabbit, qui reprend les bases de Flappy Bird mais les modifie légèrement pour rendre le tout bien plus addictif.

Les collines sont mortelles, elles peuvent exploser le pauvre lapin !

Les collines sont mortelles, elles sont capables d’exploser le pauvre lapin !

Vous avez sûrement déjà entendu, que ça soit dans les jeux vidéo ou ailleurs, des musiques rythmées ayant une petite ressemblance avec les battements d’un cœur humain ? Eh bien c’est justement sur cette musique simpliste mais efficace que s’axe le jeu, ou plutôt devrais-je dire le gameplay du jeu. Il y a donc deux battements qui entraînent cette musique, un pas très fort, et un autre plus fort, ce dernier propulsant vers la droite le lapin orange. Le niveau est réglé de telle manière qu’il faut appuyer sur la flèche directionnelle “haut” jusqu’à ce que notre lapin soit plus ou moins aligné horizontalement avec l’espace entre les deux collines pendant le premier battement, puis attendre le second battement qui propulse notre lapin vers la droite. Si le joueur a donc judicieusement visé, le lapin peut continuer son “chemin”, sinon il se prendra la colline en pleine poire et… explosera ! Une fin bien triste…

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/155504560″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”300″ iframe=”true” /]

Bref, il n’y a là-dedans rien de transcendant ni de révolutionnaire, mais il faut saluer l’originalité de ce petit jeu codé en C/C++ par Xaychru très sympathique ! Sachez qu’il ne pèse que 8 Mo et quelques, vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas le tester (sauf si vous avez une réelle aversion des Flappy Bird, dans ce cas…).

Beat Rabbit pour PC

 

Beat Rabbit screenshot 3

On est bon là, on est bon !