Another World. Un jeu tout autant mythique que sa suite, Heart of the Alien, qui est méconnue. Après tout, n’est-ce pas quelque chose de fréquent sur cette impopulaire plateforme que fût la Mega CD ? Un jeu qui pourtant mériterait son lot de reconnaissances de la communauté retro gaming, que dis-je, de la communauté geek toute entière ! … Du moins pour son concept.

Notre héros, Buddy, visitant les ruines de ce que fût jadis son village

Notre héros, Buddy, visitant les ruines de ce que fût jadis son village


C’est ainsi qu’un développeur, usineur, un français bien de chez nous (festoyons, chanceux que nous sommes !), a décidé de porter cette suite tristement inconnue sur nos consoles PlayStation Vita, au plus grand plaisir des retro gamers, mais aussi de ceux n’ayant pas découvert cette petite perle méconnue de… Tout le monde (à noter que le créateur de la série, Éric Chahi, a officiellement décrété que le jeu ne devait en aucun cas être traité comme la suite de Another World, car ne représentant pas sa vision du concept (ça ne vous empêche pas d’y jouer ! :P).

Heart of the Alien, développé par Interplay Entertainment en 1994, est donc une suite directe à Another World, se déroulant au moment exact où le premier jeu se finit, mais mettant cependant en scène non pas le héros du premier opus, Lester, mais son ami extra-terrestre, Buddy. Assez similaire au niveau du gameplay, on retrouve néanmoins de nouvelles fonctionnalités relatives à l’arme de notre héros, son fouet à énergie. L’histoire, quant à elle, se compose vers le début de flashbacks mais aussi de l’errance de Buddy dans son village, réduit à néant par un certain alien aux yeux rouges, responsable de l’anéantissement de son foyer et l’emprisonnement de son peuple. Buddy se met ainsi en quête de cet antagoniste aux yeux écarlates, explorant à nouveau la prison du premier opus.

Le voici, notre Alien aux yeux rouges, chevauchant sa monture volante, aux yeux rouges également

Le voici, notre Alien aux yeux rouges, chevauchant sa monture volante, aux yeux rouges également

La plupart des portages du jeu sur des plateformes plus récentes étant remplies à ras-bord, de bugs (si je puis dire), le travail d’usineur fût bien plus compliqué, mais ce n’était pas sans compter l’existence d’une sorte de « Saint Graal ». Une version non buguée du jeu, portée sur Pandora par un certain M-HT, qui publia ses travaux sur GitHub, permit à notre développeur national de pouvoir porter sur Vita la suite d’Another World.

Les contrôles sont eux, assez simples et intuitifs :

Pour installer Heart of the Alien, suivez la procédure habituelle, que vous devriez déjà connaître depuis le temps, fidèles lecteurs ! Dans le cas contraire, suivez ce lien.

Téléchargement

Rendez-vous sur la page dédiée au jeu, sur le site de GekiHEN, et téléchargez le jeu !

Pour tout problème, que ce soit un bug ou autre, merci de les rapporter sur le topic dédié au jeu, sur GBATemp (en anglais).

Sur ce, je vous souhaite une bonne partie !