[Vita] NoPsmDrm : contournez l’expiration de vos jeux et licence PSM

Certains se souviennent peut-être du service PlayStation Mobile (ex-PlayStation Suite) que proposait Sony sur ses téléphones Xperia et sa PS Vita. Il proposait de mettre gratuitement à disposition des développeurs indépendants un SDK réalisé par une équipe de Sony (ou un SDK pour le célèbre moteur Unity), et d’exploiter toutes les fonctionnalités intéressantes de la PS Vita (boutons, écran tactile, pavé tactile arrière, gyroscope…). Malheureusement, le projet n’ayant jamais vraiment marché, le géant japonais avait décidé de fermé son service en 2015.

Mais peut-être que vous, vous appréciiez ces petits jeux, parfois originaux et amusants, tels que Life of PixelCytrusFuel Tiracas, Super Create Box, Samurai Beatdow, Fat Princess: Piece of Cake… ? Eh bien, pour peu que vous les ayez gardés sur votre console, frangarcj va vous permettre d’y rejouer grâce à son nouveau plugin NoPsmDrm !


NoPsmDrm est donc un plugin (petit programme tournant en arrière-plan sur la PS Vita), permettant de :

  • Exporter des clés de licence de contenu PSM sous forme de fausses licences ;
  • Contourner l’expiration des licences de jeu PSM ;
  • Partager du contenu PSM sur plusieurs comptes et appareils PS Vita à l’aide des faux fichiers de licences générés.

En résumé, il permet de passer outre les protections DRM des contenus PSM. En revanche, NoPsmDrm ne permet pas de :

  • Modifier ses jeux/applications ;
  • Lancer des jeux PSM sans le fichier d’une vraie licence ou d’une fausse licence générée.

Si vous avez une licence valide, il est conseillé de sauvegarder quelque part tous les fichiers se trouvant à l’intérieur des répertoires « tm0 » et « ux0:/psm ». Certains seront peut-être supprimés ou écrasés par le plugin.

Et enfin, petit rappel de légalité :

  • Le déplacement et la distribution de contenu DRM et/ou le contournement des mécanismes de protection contre la copie à d’autres fins que l’archivage/la préservation des jeux dont vous possédez des licences est illégal ;
  • Ce logiciel est destiné à être strictement réservé à votre usage personnel ;
  • Ni l’auteur de ce programme, ni l’auteur de cet article, ne prennent aucune responsabilité pour vos agissements en utilisant ce logiciel.

Téléchargement

Ce plugin nécessite une PS Vita en version 3.60 équipée d’un hack, tel que HENkaku ou HENkaku Ensō.

Pour identifier la version du firmware de votre console, ouvrez l’application « Paramètres » , puis rendez-vous dans « Système -> Informations Système » et regardez la ligne « Logiciel système ».

  • Si votre logiciel système est à la version 3.60, vous pouvez installer l’un des hacks proposés ci-dessus.
  • Si la version de votre logiciel système est ultérieure à 3.60 (3.61, 3.65…), vous ne pouvez malheureusement rien faire pour le moment… Mais continuez de consulter Custom Protocol, on vous préviendra immédiatement dès qu’un downgrade sera possible ! ^^
  • Si la version de votre logiciel système est antérieure à 3.60 (3.50, 3.36, 3.18…), consultez ce tutoriel pour mettre à jour manuellement vers la version 3.60, avant d’installer l’un des hacks proposés ci-dessus.
Bouton télécharger

Télécharger NoPsmDrm, de frangarcj

Installation

Téléchargez la dernière version du fichier nopsmdrm.skprx, transférez-le vers « ux0:tai », puis modifiez le fichier « ux0:tai/config.txt » afin d’y ajouter le chemin menant vers ce fichier sous la ligne *KERNEL, comme suit :

Si votre fichier « configx.txt » ne se trouve pas dans « ux0:tai », modifiez celui présent dans « ur0:tai/config.txt ».

Sur ce, bon hack ! 😉