[Vita] Si votre console en 3.60 a été bannie récemment, c’est la faute de Near (+ tuto)

Depuis plusieurs semaines, un certain nombre de gens se plaignent que leur compte PlayStation Network a été banni. Beaucoup pensaient que cela venait du fait qu’ils avaient HENkaku (le premier Homebrew ENabler sur PS Vita, compatible uniquement avec les appareils en version 3.60, plus d’infos sont dispos ici) installé sur leur machine, mais après un changement d’IP, tout est reparti comme avant.

Grâce à nota16er, utilisateur de Reddit, nous savons désormais d’où ces bans proviennent. Et ce n’est pas Sony qui fait chauffer le banhammer

 


Vous vous rappelez de Near ? Ce service, proposé dès le lancement de la PS Vita et stoppé il y a quelques mois (avec l’arrivée de la version 3.60) essayait de nous faire sortir, dehors, au milieu d’autres personnes. Ils essayaient de nous socialiser ? N’importe quoi… Après l’arrêt de Near, l’application était tout de même restée sur nos PS Vita, car certains jeux (Uncharted: Golden Abyss entre autres) en avaient besoin pour des fonctionnalités/trophées bien précis(es).

Near était une application sociale prometteuse, dommage que Sony ne l’ait jamais mise en avant ni ne l’ait un peu plus poussé…

Le problème, comme nota16er l’a rapporté sur Reddit, c’est que Near continue d’envoyer des données (inutiles) aux serveurs de Sony. Et pas qu’un peu, d’ailleurs ! Vous pouvez vérifier par vous-même en vous rendant dans « ux0:/liblocation » avec VitaShell ou MolecularShell. Vous devriez y trouver tout un tas de logs, de quelques kilobytes seulement. Maintenant, observez la date sur le côté : elle se met à jour presque toutes les secondes ! En réalité, ce sont des pings au serveur de Sony, comprenez des requêtes envoyées au réseau PlayStation Network.

À cause de tous ces pings, il semblerait donc que les protections des serveurs de Sony bloquent automatiquement les adresses IP qui envoient ces nombreux pings afin d’éviter toute tentative de flood (envoi malveillant d’une grande quantité de données inutiles) voire d’attaque DDoS (sur-chargement volontaire de la bande passante pour rendre un serveur inutilisable).

Afin de désactiver cette option, rendez-vous dans les « Paramètres » de votre PS Vita, puis suivez le guide !

Enfin, n’oubliez pas de supprimer tous ces logs (mais gardez le dossier « liblocation », sait-on jamais) !


Et voilà, vous savez désormais comment éviter de vous faire peur inutilement à cause de Near. 😀